Close

Agression Augustin : Le scénario du lynchage écarté par le parquet de Lyon

Augustin, 17 ans, s'est fait violemment agressé à Lyon / Capture FB #JusticepourAugustin

Nouveau rebondissement suite à l’agression d’Augustin. Le jeune homme qui a été hospitalisé après s’être fait agresser à Lyon n’aurait pas été victime d’un lynchage par plusieurs « racailles » comme l’affirmait l’un de ses proches il y a quelques heures sur les réseaux sociaux.

Ce mercredi 26 août, on en sait désormais un peu plus sur les circonstances de l’agression du jeune homme de 17 août survenue dans la soirée du 21 août sur la place Bellecour de Lyon.

Dans un communiqué, le parquet de Lyon a expliqué qu’Augustin n’avait pas été lynché par plusieurs « racailles » comme l’affirmaient sa famille mais qu’il avait reçu un « coup unique au niveau du visage » à la suite d’une altercation.

Une version différente confirmée par les témoins

Une version différente de celle qui avait été écrite par le grand frère de la victime quelques heures après les faits sur sa page Facebook, expliquant qu’Augustin avait été victime d’un lynchage.

Au micro de BFM Lyon, l’une des jeunes filles qui était présente au moment de l’agression raconte : « Des garçons sont venus nous accoster en “forçant” mais sans être vulgaire. Il n’y a pas eu d’insultes, il n’y a pas eu manque de respect. » explique la jeune femme qui poursuit « Ils ont juste un petit peu “forcé” parce qu’ils voulaient vraiment nos “snaps”. C’est tout. Nous on leur a dit non. ».

Augustin qui se trouvaient à quelques mètres, est alors intervenu : « C’est à ce moment qu’Augustin a voulu intervenir avec son copain. » explique la témoin. « Il leur a dit “J’ai l’impression que vous embêtez un peu les jeunes filles. J’aimerais savoir si tout se passe bien et si vous les embêtez pas. » Le ton serait alors rapidement monté entre le jeune homme et le groupe : « Ils ont commencé à parler de faire un “1v1” donc se battre une personne contre une personne. Nous on a dit que ça servait à rien de vouloir se battre pour des trucs comme ca, des trucs un peu inutiles. » rapporte la jeune fille.

Celle-ci qui explique que la victime (Augustin) « s’est mangé un coup de poing et a quand même perdu deux molaires. » La jeune femme explique ensuite être partie parler aux garçons, expliquant que cela ne servait à rien. Celle-ci qui remercie Augustin d’avoir fait preuve d’un tel acte.

Le parquet de Lyon qui a quant à lui précisé (toujours via un communiqué) que le jeune homme avait bien reçu un coup de poing au visage de la part d’un des individus. Un coup très violent qui a nécessité une hospitalisation et un incapacité temporaire de travail de la victimme (ITT) fixée à 21 jours.

L’auteur du coup de poing n’a pas encore été retrouvé.

Par La Rédaction

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top