Close

(Reportage) Freaky Hoody : L’enseignant le plus tatoué de France se confie

Freaky Hoody, allias Sylvain Hélaine, l'enseignant le plus tatoué de France se confie / J.R. Actu-Mag.fr

A 35 ans, Sylvain Hélaine ne passe pas inaperçu dans la rue. Le jeune homme originaire de l’Essonne s’est confié face à nos caméras. Entre amour pour les tatouages et sa passion pour l’enseignement, celui que l’on surnomme Freaky Hoody témoigne.

Depuis quelques jours, Sylvain Hélaine allias Freaky Hoody est invité dans plusieurs médias et sur les plateaux télés. Le jeune homme considéré comme étant le plus tatoué de France est entièrement recouvert de la tête aux pieds.

Professeur des écoles depuis 12 ans

Aujourd’hui, Sylvain souhaite témoigner de sa passion qu’il a pour les tatouages depuis quelques années mais aussi pour son métier d’enseignant qui a récemment fait débat sur internet : plusieurs personnes ne comprennent pas qu’un enseignant ayant cette apparence, puisse enseigner. Ce à quoi Sylvain répond qu’il est pourtant très apprécié par ses élèves et leurs parents : « Avec les parents des élèves que j’ai en classe, je n’ai aucun problème comme pour mes élèves. » nous explique ce dernier. « L’année dernière, j’ai eu des élèves six mois et a la fin de l’année je n’avais pas assez de place sur la table pour mettre tous les cadeaux qu’ils m’avaient fait. » précise le jeune homme qui enseigne depuis maintenant près de douze ans dont un passage en Angleterre.

Sylvain qui est entièrement recouvert de la tête aux pieds, explique s’être évanoui lors de son tout premier tatouage : « J’étais tellement nerveux que je me suis évanoui au bout de 5 minutes. » Le jeune homme qui avait commencé par se recouvrir entièrement les bras et les épaules pour une cinquantaine d’heure de travail avant de poursuivre sa passion et de se recouvrir entièrement le corps.

Certains de ses tatouages ont été retravaillés ou remplacés par un motif plus sombre comme il nous le confie « J’ai fait une deuxième couche où il y a de moins en moins de messages, c’est quasiment plus qu’esthétique et pour le côté gauche, on a fait quasiment des traits, des lignes qui représentent des fibres musculaires. » Sylvain qui souhaite faire de nouvelles couches en appuyant le côté esthétique sans pour autant qu’il y est de signification à ses tatouages qu’il considère être une seule et même pièce.

Par Jérémy Renard et Yohan Panam

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top