Close

Coronavirus. Salles de sport, soirée étudiante, bars : ces lieux qui vont devoir (ou rester) fermer

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement / Capture CNEWS

Ce lundi, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures de restriction dans certains lieux publics alors que l’épidémie de Covid-19 continue sa forte progression en France.


Les nouvelles mesures fortes du gouvernement étaient très attendues ce lundi. Notamment par les professionnels de la restauration qui sont déjà très inquiets par la crise financière qu’ils subissent actuellement à cause du Covid-19.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a pris la parole lors de cette conférence de presse de ce lundi 5 octobre 2020 dans le cadre des nouvelles mesures de restriction annoncées pour la capitale et sa petite couronne qui passent désormais en zone d’alerte maximale.

La fermeture des bars parisiens

Le préfet de police de Paris a annoncé la fermeture des bars parisiens à compter de ce mardi 6 octobre. Les restaurants pourront quant à eux continuer à recevoir du public avec un nouveau protocole sanitaire stricte que les établissements devront respecter.

Un protocole qui inclut un cahier de rappel permettant ainsi de savoir quel sont les clients qui sont venus au restaurant grâce à leurs coordonnées (nom, prénom et numéro de téléphone). Un moyen de savoir par la suite si l’un de ces derniers auraient pu se trouver à proximité d’un cas contact.

Quant au règlement de l’addition, celui-ci se fera désormais à table pour éviter les déplacements au sein des restaurants. Le nombre de client sera aussi limité à six par table. Un client ne pourra en aucun cas consommer debout à l’intérieur comme à l’extérieur d’un établissement. La présence de gel hydroalcoolique est obligatoire pour chaque table d’un restaurant. Enfin, la distance entre les tables sera maintenue à 1 mètres pour le plus grand soulagement des restaurateurs contre les 1m50 qui étaient initialement annoncés.

Les salles de sports restent portes closes au public

Les salles de sports ne pourront pas rouvrir et sont maintenues fermées comme le souligne le préfet de police, Didier Lallement. Il en va de même pour les piscines et les salles polyvalentes, avec pour seule exception l’accueil de mineurs.

Les cinémas et théâtres sont quant à eux exemptés de ces mesures. Ces établissements pourront continuer à recevoir du public tout en continuant à appliquer les mesures sanitaires déjà mises en place dans ces lieux qui accueillent du public.

Des mesures qui se renforcent toutefois dans les centres commerciaux qui auront pour obligation d’accueillir un client sur 4 mètres carrés.

Les soirées étudiantes interdites !

Le préfet de police a également annoncé l’interdiction des soirées étudiantes dans les lieux recevant du public. Les rassemblements de plus de 1000 personnes sont toujours interdits tout comme les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique.

Cette dernière mesure qui ne s’applique toutefois pas à l’intérieur des commerces tout comme les entreprises ou encore les administrations.

Les universités contraintes d’accueillir que 50% des capacités d’accueil

De son côté, Christophe Kerrero, recteur d’Ile-de-France, a fait savoir que les chiffres de contamination dans les établissements universitaires de la région étaient « en baisse ».

Ce dernier confirme la réduction de 50 % des capacités d’accueil des universités.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top