Close

Fête d’Halloween : Des incidents ont éclaté dans plusieurs villes de France pendant la soirée

Des policiers sécurisent une zone d'intervention / Unsplash - Pierre Herman

Les policiers de plusieurs villes de France ont dû faire face à des incidents qui se sont produits au cours de la soirée d’Halloween ce samedi.


Tirs de mortiers, jets de projectiles ou encore véhicules incendiés. Ce sont les différents types d’incidents dont les policiers de plusieurs commune de France ont dû faire face pour la soirée d’Halloween.

Des faits qui se sont produits dans plusieurs villes d’Ile-de-France mais aussi dans de grosses agglomérations comme Rennes, Nice, Lyon ou encore Toulouse.

Selon Le Parisien, les pompiers ont été appelés à Sartrouville (Yvelines) pour intervenir aux environs de 23 heures sur un feu de bus qui ne contenait pas de passagers au moment des faits. « Le conducteur a pu s’extraire au moment où il aperçoit le véhicule qui est en feu, donc il n’y a pas de blessé » ont précisé les pompier au quotidien.

Des policiers ont quant à eux été pris à partie vers 22 heures aux Mureaux par un groupe d’individus qui n’ont pas hésité à lancer des projectiles en direction des forces de l’ordre. Les fonctionnaires ont été contraints de répliquer à l’aide de grenades lacrymogènes pour disperser les personnes. Fort heureusement, les policiers n’ont pas été blessés.

D’autres émeutes similaires dans d’autres grandes villes de France

A Corbeil-Essonnes (Essonne), c’est un autre équipage constitué de 4 policiers qui a été victime de jets de projectiles par plusieurs individus alors qu’ils patrouillaient à proximité du quartier des Tarterêts lorsqu’ils ont aperçu un groupe qui courait dans leur direction avec des projectiles dans les mains, comme nous le confie une source policière du département. Là encore, les policiers ont pu s’extirper du guet-apens pour se mettre en sécurité. Ils n’ont pas été blessés mais leur véhicule a été endommagé par les caillassages.

D’autres incidents similaires se sont produits à Poissy, Chanteloup-les-Vignes ou encore à Montigny-Le-Bretonneux, mais aussi sur les communes du Val-d’Oise comme Goussainville et Herblay ajoute Europe 1.

Dans d’autres grandes villes de France, des faits similaires se sont produits contre les policiers comme à Cannes (Alpes-Maritimes), Strasbourg (Bas-Rhin), Angers (Maine-et-Loire) ou encore à Rennes (Ille-et-Vilaine).

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top