Close

Covid-19. Hold-Up : le documentaire qui fait polémique

Hold-Up, le documentaire mensonger qui fait polémique / Capture

Sorti ce mercredi 11 novembre, Hold-Up est un documentaire sur les mesures prises contre le Covid-19. Financé par une cagnotte en ligne, le documentaire invite des experts, des politiciens mais aussi des théories du complot.


Hold-Up : « Retour sur un chaos » est un documentaire français de 2h43 disponible sur Internet. Avant même sa sortie, il était déjà critiqué de toute part. Ce documentaire sur la gestion de la crise du Covid-19 est en fait un mélange entre expert en tout genre, référence à un nouvel ordre mondial, complots et fake news. Un mélange explosif qui est servi gratuitement à tous ceux qui souhaitent le voir.

Il est hébergé sur des sites qui se présentent comme des alternatives au géant Youtube. Ce dernier serait en fait un géant de la « censure », ne laissant sûrement pas un documentaire aussi décrié sur sa plateforme. Dailymotion a aussi pris la décision de retirer le documentaire après deux jours sur sa plateforme. Viméo a décidé de la même sanction, alors qu’il était disponible à la vente pour soutenir les producteurs.

La plateforme la plus populaire pour regarder le documentaire est Odyssée. Cette alternative à Youtube est une plateforme OpenSource qui permet de rémunérer les vidéastes en crypto-monnaie.

Dans ce documentaire, plusieurs dizaines d’intervenants se relaient ou sont montrés à l’écran. Certains sont des médecins, d’anciens employés des industries pharmaceutiques, des politiques et d’autres experts en tout genre. Hold-Up donne aussi la parole à des personnes qui ont relayé des fake news pendant cette crise épidémique.

Hold-Up active toutes les théories qui ont été les plus partagées pendant la crise. On y trouve de tout pour expliquer les décisions gouvernementales et mondiales. La remise en cause des médias est évidemment de la partie, tout comme celui du rôle du gouvernement. La vision d’une élite mondiale tirant les ficelles est aussi évoquée. Le complot, à présent classique, des lobbys pharmaceutiques a aussi sa place dans ce documentaire.

Sur les réseaux sociaux, c’est l’intervention de Monique Pinçon-Charlot qui a mis la lumière sur le documentaire. A la suite de la diffusion de ce dernier, de nombreux députés ou marcheurs ont invité à ne pas regarder ce documentaire, comme Mounir Mahjoubi, Laetitia Avia ou Coralie Dubost. A l’inverse, certaines célébrités comme Sophie Marceau ou Joey Star auraient invité leurs abonnés à le regarder.

Malheureusement, face à ce genre de documentaire, il faut des jours de travail pour en prouver l’inexactitude, comme l’explique Tristan Mendès-France pour France Inter : « C’est extrêmement compliqué de démonter ce genre de documentaires, qui là dure 2h45 et utilise une modalité classique dans ce type de productions : le millefeuille argumentatif. Pour démonter ce documentaire, il faudrait des heures et des jours de travail. Certains s’y attellent mais, évidemment, le résultat sera publié après que le mal soit fait, c’est-à-dire après que cette vidéo ait été vue probablement des millions de fois en France et ailleurs. ».

Par Emilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top