Close

Val-de-Marne : une fête clandestine de 300 personnes dégénère à Joinville-le-Pont

Paris

Illustration d'un véhicule de police / Pixabay

Dans la nuit de vendredi à samedi, les policiers de Joinville-Le-Pont ont eu une drôle d’intervention. En plein confinement, ils ont dû interrompre une soirée clandestine rassemblant 300 à 400 personnes dans un pavillon.


Alors que la France se reconfine et tente d’enrayer la progression du Covid-19, tous les citoyens ne se sentent pas concernés par les mesures. Dans la nuit de vendredi à samedi, entre 300 et 400 personnes ont participé à une fête clandestine. C’est dans un pavillon de Joinville-Le-Pont que le rendez-vous avait été donné sur ce qui semble être les réseaux sociaux.

300 à 400 personnes sont présentes

Au milieu de la nuit, les voisins appellent la police. En effet, à deux heures du matin, la musique est à plein volume et les fêtards sont bruyants. Les forces de l’ordre arrivent sur place pour interrompre les festivités. Les policiers constatent alors que 300 à 400 personnes sont présentes, « dans un mépris total des règles sanitaires ».

Les fêtards mécontents d’avoir été interrompus s’en prennent aux forces de l’ordre. Accueilli par des jets de bouteille, les policiers lancent des grenades de désencerclement. Ils arrivent finalement à faire évacuer les lieux. Aucun blessé n’est à déplorer. Les policiers ont tout de même porté plainte pour violences.

Il n’a pas eu d’interpellation pendant l’évacuation. Cependant, les policiers cherchent encore les auteurs des violences et les organisateurs de la soirée. Le propriétaire du pavillon reste encore à identifier.

Mais cet après-midi, il s’est avéré que l’un des participants à la fête a été testé positif au Covid-19. La préfecture de police appelle tous les fêtards à s’isoler et à se faire tester au plus vite.

Par Emilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top