Close

Donald Trump reconnaît à demi-mot sa défaite

Donald Trump quitte La Maison Blanche ce vendredi pour rejoindre l'hôpital militaire / Capture Youtube TODAY

Vingt jours après l’élection américaine, Donald Trump n’a pas reconnu ouvertement sa défaite. Pendant ce temps, Joe Biden a commencé à établir son gouvernement pour être prêt à devenir le 46e président américain.

Depuis trois semaines, l’équipe de Donald Trump enchaîne les recours légaux sur l’élection du 4 novembre. Donald Trump a clamé plusieurs fois sa victoire, sur Twitter notamment. Sans reconnaitre sa défaite, l’actuel président a autorisé ses équipes à commencer le processus de transition entre les présidents.

Il a donc autorisé la directrice de son administration générale, Emily Murphy, à écrire à Joe Biden. Elle a donc pu entamer le processus de transition en donnant accès à l’équipe de Biden à des fonds, 6.3 millions de dollars, et les comptes-rendus de sécurité nationale. Des bureaux sont aussi mis à leur disposition à Washington. C’est après l’envoi de cette lettre que Donald Trump a tweeté, reconnaissant à demi-mot sa défaite.

L’agence de la General Services Administration est un organisme incontournable à la tête de la bureaucratie fédérale américaine. C’est cette agence qui gère le processus complexe de transition.

L’administration Trump doit officiellement reconnaître que Joe Biden est le président élu pour compléter le processus. Ce n’est qu’à cette condition que l’équipe de transition pourra recevoir toutes les informations classés top-secrets ou s’entretenir avec les équipes en place dans les différents ministères. L’équipe de Joe Biden a salué ces efforts.

Avant cette autorisation, le prochain président des Etats-Unis, Joe Biden, a commencé à établir son équipe. Le futur président a déjà dévoilé quelques noms. On retrouve par exemple John Kerry au climat, qui avait signé pour les USA les accords de Paris sur le climat.

Le 14 décembre, le prochain président sera officiellement proclamé par le collège électoral. Joe Biden n’a pas de temps à perdre pour organiser son mandat, quand Trump enchaîne les recours.

Par Emilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top