Close

Les précisions du plan de déconfinement en trois étapes par Jean Castex

Le Premier Ministre, Jean Caster ce 26 novembre / Capture Youtube

Ce jeudi, le Premier Ministre Jean Castex a donné plus de détail sur les étapes de déconfinement annoncées deux jours plus tôt par le Président de la République, Emmanuel Macron.

Ce dernier est revenu sur les mesures d’allègement du confinement qui ont été exposées ce mardi soir par le Président de la République. Comme l’avait annoncé ce dernier, dès ce samedi 28 novembre, les petits commerces pourront rouvrir avec un protocole sanitaire renforcé.

Afin d’éviter l’afflux de clients dans les commerces, une jauge de 8m2 a été instaurée. Les commerçant pourront laisser ouvrir leurs établissements jusqu’à 21h00 et l’ouverture de leur commerce sera également facilitée le dimanche. Autre annonce qui était très attendue par les français : la possibilité de se déplacer dans un rayon plus conséquent. Dès samedi, il sera donc possible de circuler dans un rayon de 20 km autour de son domicile pendant trois heures. Il faudra toutefois cependant toujours être détenteur d’une attestation.

Fermées depuis le confinement, les auto-écoles pourront quant à elles rouvrirent pour les examens pratiques. La théorie sera quant à elle maintenue à distance. Pour ce qui est des établissements culturels, (bibliothèques, librairie, médiathèque, disquaires…) pourront ouvrir de nouveau ce samedi. Les lieux de culte vont pouvoir accueillir les fidèles dans une jauge limitée toutefois à 30 personnes. Une jauge qui pourra évoluer en fonction de la situation.

LIRE AUSSI – Réouverture des lieux cultes : la colère des catholiques après la jauge fixée par Emmanuel Macron

Dès le 15 décembre, les théâtres, musées et salles de cinéma rouvriront à leur tour. Le confinement sera terminé mais un couvre feu sera mis en vigueur de 21 heures à 7 heures du matin. Les écoles de musique pourront reprendre leurs activités sauf pour les cours de chant dont certains se font à distance.

De son côté, la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a précisé au cours de cette conférence : « Ce seront les mêmes protocoles qui étaient appliqués pendant la période de couvre-feu. »

Vacances de Noël et famille

Le Premier Ministre a donné plus d’informations sur les mesures en vigueur à appliquer pour les fêtes de Noël. Si les familles pourront se voir pour célébrer les fêtes, Jean Castex précise qu’il sera « impératif » de « limiter » le nombre de convives pendant les soirées de Noël et du Nouvel An.

Les voyages vers l’étranger seront « possibles », notamment dans les territoires ultramarins. Les voyageurs devront toutefois être en mesure de produire un test PCR datant de moins de 72 heures pour pouvoir être autorisés à voyager.

Les colonies de vacances resteront quant à elles fermées tout comme les stations de ski. Les français pourront tout de même se rendre à la montage pour les fêtes « mais toutes les remontées mécaniques seront fermées au public ».

Le retour des restaurants prévu au 20 janvier

Ils font partis des établissements les plus touchés par cette crise sanitaire. Les restaurants pourront de nouveau accueillir leurs clients en date du 20 janvier seulement si la situation sanitaire le permet. Jean Castex a précisé lors de cette conférence qu’il vouloir faire de 2021« l’année de la gastronomie française » pour aider le secteur de la restauration. Les discothèques resteront quant à elles fermées.

Quelles aides seront apportées pour les entreprises impactées ?

A partir de décembre, chaque entreprise fermée administrativement « pourra recevoir chaque mois soit 10 000 euros soit une compensation représentant 20 % du chiffre d’affaires » fait savoir le gouvernement.

Pour les travailleurs précaires (saisonniers, intermittents…), une « aide exceptionnelle » de 900 euros par mois sera allouée au 1er novembre et jusqu’en février, a fait savoir la Ministre du travail, Elisabeth Borne.

Jean Castex précise de son côté, un doublement de la garantie jeune. « Ce ne sont pas 100 000 mais 200 000 jeunes qui pourront en bénéficier », a-t-il indiqué.

Par La Rédaction

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top