Close

Essonne. (Reportage) Le directeur du cinéma de Palaiseau espère une réouverture rapide

Le Cinépal' de Palaiseau dans l'Essonne / J/R pour Actu-Mag.fr

Les cinémas subissent actuellement la crise sanitaire de plein fouet et leur réouverture pour le 7 janvier prochain reste incertaine.

Ils devaient rouvrir au 15 décembre mais le gouvernement en a décidé autrement. Les cinémas et théâtres ne peuvent toujours pas accueillir du public alors que l’épidémie de Covid-19 continue sa forte progression en France avec + 15 674 nouveaux cas au 18 décembre.

Les acteurs de la culture qui ont récemment manifesté à Paris pour exprimer leur colère concernant l’arrêt de leur activité, espèrent que les cinémas et théâtres pourront de nouveau ouvrir leurs portes au 7 janvier prochain. Pour Gérard Lemoine, directeur du Cinépal’ de Palaiseau (Essonne), cette date fixée par le gouvernement semble plus incertaine face à l’évolution de l’épidémie en France.

« Il y a une incohérence totale, une injustice !»

Gérard Lemoine, directeur du cinépal’ (Palaiseau – Essonne)

« Pour moi, on ne rouvrira pas au 7 janvier ! » nous explique cet exploitant d’un cinéma situé en région parisienne qui souhaite désormais avoir une vraie perspective d’ouverture mais qu’elle soit « ferme et définitive ».

« Pour que nous on s’organise, pour que les fournisseurs de films, les distributeurs mettent en place leurs films, il faut trois ou quatre semaine. » nous explique ce dernier.

« Ce qui est formidable, c’est que notre Ministre de la culture et notre premier Ministre, dans chacune de ses interventions disent que les salles de spectacle et de cinéma sont certainement les lieux en France où il y a le moins de risque de se faire contaminer ou de contaminer les autres personnes. », ajoute Gérard Lemoine qui ne comprend pas pourquoi les salles de cinéma font encore l’objet d’une fermeture alors que tous les protocoles sanitaires sont réunis pour permettre la distanciation des visiteurs.

Un couvre feu inadapté pour les salles qui pourraient être amenées à rouvrir au 7 janvier

Depuis le 15 décembre dernier, le gouvernement a décidé de mettre en place un couvre feu qui débute à 20 heures pour se terminer à 6 heures du matin. Un couvre feu qui est inadapté pour les salles de cinéma comme l’explique Gérard Lemoine : « C’est un paramètre qui n’est pas gérable pour les salles de cinéma car pour les gens qui travaillent, si vous devez être rentré chez vous à 20 heures, vous ne pourrez pas aller au cinéma à 18 heures. »

Le directeur souhaite qui souhaite que le gouvernement réfléchisse à une solution de couvre feu « raisonnable » pour pouvoir accueillir du public un peu plus tard.

Reste à savoir comment va évoluer la situation sanitaire en France et si les salles de cinéma tout comme les théâtres pourront rouvrir le 7 janvier prochain.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top