Close

Un troisième confinement n’est pas exclu selon Olivier Véran

illustration du coronavirus / Pixabay

Alors que les premiers Français se font vacciner ce dimanche 27 décembre, Olivier Véran a accordé un entretien au Journal du Dimanche. Le ministre de la Santé y a évoqué la possibilité d’un troisième confinement.


Les Français ont pu profiter pendant les fêtes de leur proche contrairement à beaucoup d’autres pays européens. Cependant, le gouvernement craint que les gestes barrières n’aient pas été assez respectés. Une remontée des cas, et donc de l’épidémie, semble à craindre. Un troisième confinement serait donc possible selon le gouvernement.

« Nous n’excluons jamais des mesures qui pourraient être nécessaires pour protéger des populations. Ça ne veut pas dire qu’on a décidé, mais qu’on observe la situation heure par heure », prévient de son côté, Olivier Véran, ministre de la Santé dans une interview qu’il a consacré au Journal du Dimanche. L’objectif des 5000 cas par jour semble lointain fait savoir ce dernier. Une vague de contamination massive avec les fêtes de fin d’année semble une hypothèse valable. « Nous saurons vite si les rassemblements familiaux et festifs auront un impact », affirme Olivier Véran.

Nouvel-An : « On ne peut pas, pour une soirée, prendre le risque de bloquer à nouveau le pays pendant des semaines. »

Olivier Véran, Ministre de la santé (JDD)

En effet, bien que la campagne de vaccination se mette en place depuis ce 27 décembre, la pression sur le système de santé reste élevée : « avec 1 500 hospitalisations par jour, une tension qui baisse très peu en réanimation ». Le ministre de la Santé se dit prêt à prendre « les mesures nécessaires, si la situation devait s’aggraver ». Celle-ci étant déjà préoccupante dans le « Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté et le département des Alpes-Maritimes, à commencer par Nice ».

Le ministre conseille de ne pas fêter le Nouvel An accompagné. « On ne peut pas, pour une soirée, prendre le risque de bloquer à nouveau le pays pendant des semaines » explique-t-il. L’hypothèse d’un troisième confinement est donc une possibilité, à ne pas oublier.

Certains maires ont déjà lancé des appels en faveur d’un reconfinement. Le maire de Reims voudrait opter pour un reconfinement local ou même national. Jamais deux sans trois ? Un troisième confinement n’est pas à exclure pour commencer 2021.

Par Emilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top