Close

Attentats de janvier 2015 : Anne Hidalgo et Gérald Darmanin ont participé aux commémorations, six ans après les faits

La maire de Paris, Anne Hidalgo aux côtés de Gérald Darmanin pour les commémorations des attentats de janvier 2015 / Capture FB - Ville de Paris

Le 7 et 9 janvier 2015, des attentats sans précédents étaient perpétrés dans les locaux de Charlie Hebdo puis dans l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes.


Aujourd’hui, six ans après les faits, la maire de Paris, Anne Hidalgo et le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ont participé aux commémorations de ce triste anniversaire.

Des cérémonies qui ont été « placées sous le signe de la sobriété, de la dignité et du recueillement » comme l’a précisé la Ville de Paris via un communiqué.

Celles-ci se sont tenus de jeudi 7 matin durant la matinée, devant les plaques commémoratives dévoilées en 2016, en présence de la maire de Paris, de son premier adjoint et des membres du gouvernement qui se sont rendus Rue Nicolas Appert, boulevard Richard Lenoir et porte de Vincennes.

C’est au 10 rue Nicolas-Appert, dans le 11ème arrondissement de Paris, que le 7 janvier 2015, les locaux du journal Charlie Hebdo avaient été la cible des deux terroristes, les frères Chérif et Saïd Kouachi qui avaient décimé une partie de la rédaction dont les célèbres dessinateurs Charb, Cabu, Honoré, Tignous, Wolinski mais aussi l’économiste Bernard Maris.

Après être sortis des locaux, ces derniers avaient ouvert le feu sur Ahmed Merabet, un policier de 42 ans qui avait tenté de les arrêter sur le boulevard Richard-Lenoir. Le lendemain matin du 8 janvier, c’est une autre policière, Clarissa Jean-Philippe, 26 ans, qui tombait sous les balles d’un troisième terroriste complice des frères Kouachi qui avaient pris la fuite du côté de la Seine-et-Marne.

Amedy Coulibaly avait abattue la jeune policière municipale d’une balle dans le dos dans une rue de Montrouge à la veille de commettre son assaut sanglant dans l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes le 9 janvier.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top