Close

PETA Asie alerte sur la dissimulation du travail des singes dans l’industrie thaïlandaise de la noix de coco

Un petit singe capturé pour récolter des noix de coco / Via CP PETA Asia

L’association qui milite contre la cruauté animale, vient de publier une vidéo d’une enquête qui montre la face cachée de l’industrie thaïlandaise de la noix de coco et le travail dissimulé des singes.


Dans cette vidéo de plus de deux minutes, on peut-y voir de petits singes contraints de monter à des arbres pour y détacher des noix de coco à longueur de journée.

L’autre partie du temps, ces petits animaux la passe attachés à des pneus ou des troncs d’arbres. Cette pratique pourtant interdite avait fait l’objet d’une précédente enquête il y a près d’un an. Mais les enquêteurs ont constaté que les « fabricants et le gouvernement thaïlandais mentent au public et aux importateurs au sujet de l’utilisation de singes, qui se poursuit malgré de fausses déclarations et promesses vides. »

De nombreux exploitants utilisent encore des singes pour aller chercher des noix de coco

Dans cette vidéo, on peut également y entendre les témoignages de plusieurs ouvriers du secteur « qui expliquent comment les exploitations cachent tout simplement leurs singes jusqu’à ce que les auditeurs partent ou achètent des singes sans les déclarer. » alors que la loi oblige tout propriétaire à déclarer leur détention.

L’enquête de l’association PETA Asie a permis de montrer que sur près de 14 plantations de noix de coco visitées par les enquêteurs de PETA en 2020, la moitié des exploitants utilisaient encore des singes, y compris dans deux fermes visitées l’année précédente.

Les marques de lait complices de ces pratiques ?

Suivant la diffusion de la précédente enquête, la marque de lait de coco Chaokoh a publié un rapport indiquant qu’elle n’avait trouvé aucun singe dans les fermes de ses fournisseurs, et sur Twitter, Publix a cité une assurance de l’ambassadeur thaïlandais aux États-Unis et de la Thai Food Processors Association que les singes ne le sont pas utilisés pour les produits Chaokoh. Cependant, le rapport de Chaokoh a cité des inspections de moins de 8 % des fermes qu’elle soutient, et la marque a annoncé ses visites aux agriculteurs à l’avance, leur donnant le temps de dissimuler des singes. Les enquêteurs de PETA Asie se sont entretenus avec un agriculteur qui utilise des singes et a déclaré que les représentants de Chaokoh n’avaient pas dit aux agriculteurs de cesser leur utilisation de singes.

« Ces prétendus audits et fausses promesses n’ont pas libéré les singes d’une vie de labeur et de chaînes dans les plantations de noix de coco thaïlandaises », déclare Marie-Morgane Jeanneau, porte-parole de PETA France. « PETA appelle les détaillants à cesser de vendre du lait de noix de coco cueilli par des singes maltraités. »

Plusieurs magasins et grandes chaînes ont arrêté la vente des produits qui utilisent des noix de coco cueillies par des singes

Plus de 26 000 magasins – y compris les grandes chaînes américaines Costco et Walgreens, et les supermarchés britanniques Sainsbury’s, Tesco et Waitrose – ont cessé de vendre les produits de marques qui utilisent des noix de coco cueillies par des singes.

Ces petits singes utilisés dans la récolte des noix de coco, sont capturés dans leur habitat naturel lorsqu’ils ne sont encore que des bébés. Si ces derniers opposent de la résistance face à leurs bourreaux, leurs dents sont souvent enlevées comme en témoignent les images de PETA Asie.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top