Close

Donald Trump annonce qu’il ne participera pas à l’investiture de Joe Biden

Le Président américain, Donald Trump / CC - Gage Skidmore

Après avoir lancé des appels au calme à ses partisans à la suite des violences survenues ce mercredi au Capitole, le président américain sortant, Donald Trump, a fait savoir sur les réseaux qu’il ne participera pas à l’investiture du nouveau Président à savoir Joe Biden.


Décidément, le 45e Président des États-Unis, Donald Trump, n’aura rien eu de comparable à ses prédécesseurs… Après avoir tenté d’apaiser les violentes tensions survenues au Capitole ce mercredi, en marge d’un congrès qui devait valider la victoire de Joe Biden, Donald Trump qui avait admis en parti sa défaite, s’est de nouveau exprimé sur les réseaux sociaux ce vendredi 8 janvier.

Dans un court message publié sur son compte Twitter, pourtant menacé de fermeture par le réseau social, le Président sortant explique a clairement fait savoir qu’il n’assisterait pas le 20 janvier prochain, à l’investiture du candidat Démocrate. « A tous ceux qui ont demandé, je n’assisterai pas à la prestation de serment le 20 janvier. » a-t-il ainsi écrit.

Celui qui ne digère toujours pas les résultats des dernières élections américaines, ne sera donc pas présent au Capitole aux côtés du 46e nouveau Président des Etats-Unis, à savoir Joe Biden. Une première depuis 1869 lorsqu’Andrew Johnson n’avait pas souhaité participer à sa passation avec Ulysses Grant. Si Donald Trump aime bien bousculer les protocoles, aucune loi ne l’oblige à assister à cette investiture puisque la présence du Président sortant n’étant pas nécessaire. Seule, l’obligation de prêter serment pour le nouveau Président est important comme le veut la constitution américaine.

Donald Trump non présent lors de l’investiture : Joe Biden s’en réjouit

Le nouveau président américain élu, Joe Biden s’est quant à lui réjouit d’apprendre que son ancien rival, Donald Trump ait décidé de ne pas assister à la cérémonie d’investiture. « C’est une bonne chose » a déclaré ce dernier avant que celui-ci n’ajoute « C’est l’une des rares choses sur lesquelles on est d’accord ». Lors de son allocution depuis son QG de Wilmingont, Joe Biden a fait savoir que le vice-président, Mike Pence, est le « bienvenu ».

Le 20 janvier, Joe Biden prêtera serment aux côtés de Kamala Harris, la nouvelle vice-présidente qui est aussi la première femme, ainsi que la première personne afro-américaine et asio-américaine, élue à la vice-présidence des États-Unis.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top