Close

INFO ACTU-MAG. Essonne : Les policiers de Grigny saisissent plus de 10.000 euros de recette de stupéfiants

Un policier en faction / Photo J/R pour Actu-Mag.fr

Mercredi dernier, les policiers ont mis la main sur un important butin de stupéfiants au cours d’une perquisition mouvementée dans le quartier de la grande borne à Grigny dans l’Essonne.


Selon nos informations, il est 13h55 ce mercredi 6 janvier quand un équipage de police effectue une patrouille dans le quartier de la grande borne, un haut lieu connu pour d’importants trafics de stupéfiants.

Alors que les policiers arrivent aux abords du quartier du méridien, ces derniers aperçoivent un homme au comportement suspect, celui-ci fixant avec insistance les fonctionnaires.

Ces derniers décident de s’arrêter pour procéder au contrôle de l’individu. Mais alors que les policiers descendent de leur véhicule, le jeune homme prend immédiatement la fuite. Une course poursuite s’engage dans le quartier entre les fonctionnaires et l’individu avant que celui ne soit finalement interpellé quelques mètres plus loin. Au cours de sa fuite, ce dernier a jeté un tube cylindrique sous une voiture. Un objet que les policiers n’ont pas perdu de vu, contenant plusieurs pochons d’une poudre blanchâtre qui s’est avérée être de la cocaïne.

Une perquisition a été rapidement effectuée à son domicile avant que les policiers ne mettent la main sur une importante somme d’argent en liquide de 10160 euros. Au cours de cette même perquisition, les fonctionnaires ont saisi du matériel servant à la découpe, à la conservation et vente de produits stupéfiants mais aussi plusieurs cocotes cocaïnes conditionnées pour la vente, précise la police nationale sur son compte Twitter.

Un policier blessé par un coup de tête

A l’issue de la perquisition, un important dispositif policier a été mis en place afin de sécuriser la sortie de leurs collègues. Toujours selon nos informations, la situation se serait rapidement envenimée entre plusieurs jeunes du quartier qui avaient eu entre temps connaissance de la perquisition en cours et des policiers qui sécurisaient la zone. Un des jeunes présent au pied de l’immeuble a insulté un des fonctionnaires avant d’être interpellé. Une interpellation qui a créer un nouvel attroupement d’individus qui se sont jetés sur les forces de l’ordre qui ont été contraints de répliquer avec des moyens intermédiaires comme des lanceurs de balles de défenses ou encore des grenades lacrymogènes afin de pouvoir regagner leurs véhicules en toute sécurité avec les interpellés.

Au cours de la seconde interpellation, l’un des policiers a été blessé après avoir reçu un coup de tête. De son côté, le Syndicat de policer 91 a félicité ses collègues du département pour cette belle affaire tout en soulignant le sang froid et le professionnalisme des policiers lors de cette intervention mouvementée.

« Nous tenons également à souligner le très bon travail d’investigation effectué à l’issue de cette perquisition. » nous précise le Syndicat de Police 91 qui souhaite « un prompt rétablissement à notre collègue blessé lors de cette intervention. »

Par Jérémy Renard


scroll to top