Close

Essonne. D’importantes dégradations commises en pleine nuit à Saintry-sur-Seine

La façade de la mairie de Saintry-sur-Seine recouverte de tags / Capture Youtube mairie Saintry

Dans la nuit du 10 au 11 janvier, un ou plusieurs individus s’en sont pris à plusieurs bâtiments publics de la commune de Saintry-sur-Seine dans l’Essonne.


D’importantes dégradations ont été commises sur la façade de la mairie mais aussi sur les murs d’une école à Saintry-sur-Seine.

Des tags visant principalement Patrick Rauscher, le maire de la commune et conseiller communautaire délégué de Grand Paris Sud, comme en témoigne la vidéo publiée par la mairie.

« Les valeurs Républicaines bafouées ! »

Patrick Rauscher, maire de Saintry-sur-Seine

Au cours de cette même soirée, les pompiers sont intervenus pour éteindre 4 véhicules en feu, dont deux d’entre eux appartenaient à des agents municipaux. Par ailleurs, le véhicule d’un troisième agent municipal a été tagué durant la nuit.

« Notre pensée se tourne aujourd’hui vers les propriétaires des véhicules incendiés, les enfants de l’école du parc, leurs parents ainsi que le personnel enseignant. » a déclaré l’élu qui a déposé plainte après ces violentes dégradations.

Les gendarmes se sont immédiatement rendus sur place après les faits afin d’établir les premières constatations et de procéder à d’éventuels relevés d’empreintes. Une enquête a été ouverte.

Des tensions qui surviennent depuis plusieurs mois depuis que Patrick Rauscher a pris ses fonctions. Le maire qui a récemment été la cible d’insultes et autres incivilités qui avaient été commises par un groupe d’adultes et d’adolescents qui se rassemblaient souvent devant la mairie.

Ce mardi, le préfet de l’Essonne s’est rendu sur place pour « apporter son soutien et entendre les difficultés que l’élu rencontre avec son équipe majoritaire et un certain nombre d’employés communaux depuis son investiture. », fait savoir la commune sur sa page FB.

Un rassemblement Citoyen prévu ce samedi 16 janvier devant la mairie

Ces dégradations ont choqué les élus mais aussi les habitants de cette commune de l’Essonne pourtant réputée calme. Le maire a appelé à un rassemblement Citoyen ce samedi 16 janvier à 9h00 sur le parvis de la mairie pour dénoncer ces faits de violence.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top