Close

Lyon : Une étudiante tente de mettre fin à ses jours dans une résidence universitaire

Un véhicule de pompier à Lyon / Benoît Prieur - CC-BY-SA

Le drame a été évité de justesse dans la résidence universitaire d’Allix située dans le cinquième arrondissement de Lyon ce mardi, après qu’une étudiante ait tenté de mettre fin à ses jours.


Les faits se sont produits ce mardi 12 janvier, en début de soirée. Une étudiante a tenté de se défenestrer depuis son appartement situé dans la résidence universitaire Allix, dans le 5e arrondissement de Lyon.

Selon le Crous de Lyon qui s’est confié au journal Le Progrès, la victime a « été prise en charge par les pompiers et conduite à l’hôpital. La veille un geste dramatique venant d’une autre étudiante a été évité de peu au sein de cette même résidence universitaire, a fait savoir le président de l’université Lyon 3, Eric Carpano, précisent nos confrères.

Une situation alarmante pour le syndicat d’étudiant !

Après ce nouveau geste, le syndicat d’étudiant de l’ENS de Lyon a fait part de son soutien envers l’étudiante lyonnaise. Le syndicat d’élève qui a interpellé la Ministre de l’Enseignement, Frédérique Vidal sur les réseaux sociaux : « Il faut d’urgence agir pour le bien-être des étudiant-es. Cela ne peut durer, des vies sont en jeu : RÉAGISSEZ Frédérique Vidal » peut-on lire.

Un autre étudiant en droit de Lyon 3 a également tenté de mettre fin à ses jours après s’être défenestré du cinquième étage dans la nuit de vendredi à samedi à Villeurbanne. Il est actuellement entre la vie et la mort.

Les raisons qui ont poussé la victime à ce geste extrême ne sont pas connues pour le moment, comme l’a précisé un communiqué de presse du Collectif de solidarité étudiante. Le collectif qui redoute d’autres cas suite à la période particulièrement compliquée pour les étudiants en ce moment. Des étudiants qui se retrouvent souvent dans une situation de précarité et isolé de tout.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top