Close

Mort de Sophie Le Tan. Jean-Marc Reiser a avoué le meurtre de l’étudiante

Sophie Le Tan / Capture Youtube CNEWS

Considéré comme étant le principal suspect du meurtre de Sophie Le Tan, Jean-Marc Reiser qui avait jusqu’à présent nié le crime a finalement avoué être l’auteur du meurtre de la jeune femme.


L’homme qui était jusqu’à présent en détention depuis le mois de septembre 2018, a avoué être l’auteur du meurtre de Sophie Le Tan, a fait savoir ce mardi BFMTV.

L’étudiante de 20 ans avait disparu le jour de son anniversaire, le 7 septembre 2018 alors qu’elle avait rendez-vous pour visiter un appartement à Schiltigheim, non loin de Strasbourg.

Le 15 septembre, les enquêteurs interpellent Jean-Marc Reiser, un homme déjà condamné en 2001 à quinze ans de réclusion criminelle pour viols. L’homme âgé d’une cinquantaine d’année est alors placé en garde à vue. puis mis en examen pour « enlèvement », « séquestration » et « assassinat », avant d’être placé en détention provisoire.

Au cours de sa détention, Jean-Marc Reiser avait toujours nié le meurtre de la jeune fille alors que des traces de sang contenant de l’ADN de la victime avaient été retrouvés dans son appartement. Les enquêteurs qui avaient aussi établi un lien entre une scie retrouvée dans la cave du suspect et le fémur sectionné de la victime lors de la découverte du corps démembré de Sophie, le 23 octobre 2019, dans une forêt du Bas-Rhin. Si l’individu n’avait pas avoué avoir tué la jeune femme, il avait toutefois expliqué aux enquêteurs avoir croisé la victime le jour de sa disparition.

Après plusieurs mois en détention, Jean-Marc Reiser a finalement avoué ce mardi 19 janvier, être l’auteur du meurtre précise la chaîne d’information.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top