Close

Agression de Yuriy à Paris. « Une attaque d’une sauvagerie inouïe » pour Gérald Darmanin

Yuriy, 15 ans, actuellement dans le coma après avoir été violemment tabassé à Paris

Yuriy est hospitalisé dans un état grave depuis le 15 janvier dernier après avoir été violemment tabassé en plein Paris par une dizaine d’individus. Politiciens et personnalités ont tenu à adresser leur soutien au jeune homme et à sa famille.


Le vendredi 15 janvier dernier, l’adolescent qui s’apprêtait à fêter ses 15 ans avait été violemment tabassé sur la dalle Beaugrenelle située dans le 15ème arrondissement, par une dizaine d’individus.

L’adolescent qui venait juste de quitter son collège Guillaume Apollinaire, avait été pris à partie par un groupe de jeune qui s’étaient déchaînés sur la victime à coup de barres de fer et de béquilles. Grièvement blessé, le jeune homme avait été transporté en urgence absolue vers l’hôpital de Necker pour enfant. Contacté par notre rédaction, Pétro, son cousin de 21 ans, nous avait précisé que Yuriy avait été opéré pendant près de huit heures pour reconstituer son crâne.

Depuis, le jeune homme qui a été plongé dans un coma artificiel commence à se réveiller peu à peu mais les médecins ignorent encore si Yuriy gardera des séquelles de cette violente agression.

Un appel à témoin lancé

Suite aux faits, la mère de l’adolescent qui a porté plainte, a lancé sur les réseaux sociaux un appel à témoin pour tenter d’identifier les auteurs du lynchage de son fils. Un appel a témoin relayé par plusieurs personnalités dont la journaliste de beIN SPORTS, Vanessa Le Moigne.

Une vidéo de l’agression diffusée sur internet a également suscité une vague d’indignation chez la classe politique ainsi qu’auprès de nombreux personnalités dont le footballeur, Antoine Griezmann qui a apporté son soutien à Yuriy sur son compte Twitter : « Des images insoutenables. Force à toi Yuriy et bon rétablissement. » a écrit le footballeur professionnel. Un soutien également apporté par l’acteur Omar Sy ou encore l’humoriste Ahmed Sylla.

« Le gouvernement ne peut plus fermer les yeux sur cette ultraviolence du quotidien et n’y répondre que par la culture de l’excuse ! »

Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National

De son côté, le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin s’est exprimé à la suite de cette agression qu’il a qualifié d’ « une sauvagerie inouïe » tout en apportant son soutien au jeune garçon ainsi qu’à sa famille. Le Ministre de l’Intérieur qui espère désormais que « l’enquête permettra de faire toute la lumière sur les faits et d’interpeller les auteurs de cet acte immonde. »

Pour Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National, s’est également exprimée à la suite de cette violente agression : « Doit-on s’habituer à cet ensauvagement ? Doit-on s’habituer à ces lynchages barbares ? Aujourd’hui #Yuriy, demain qui ? », écrit cette dernière qui estime que « Le gouvernement ne peut plus fermer les yeux sur cette ultraviolence du quotidien et n’y répondre que par la culture de l’excuse ! »

L’enquête confiée au 3ème district de la police judiciaire se poursuit. Les policiers tentent désormais d’identifier les auteurs de ce lynchage purement gratuit. Les enquêteurs qui s’orientent vers la piste « d’un règlement de compte entre bandes rivales » issues de Vanves qui seraient venues en découdre dans le quartier de Baugrenelle. La plupart d’entre eux auraient par ailleurs été reconnus par des habitants du quartier. Yuriy qui habite le secteur est quant à lui un jeune homme scolarisé en troisième, sans histoire et qui n’est pas mêlé à ces guerres de territoire, comme nous le précise son cousin. « Ils ne sont pas venus pour discuter ou se promener mais pour frapper des gens. » a ajouté Pétro.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top