Close

Mort du Petit Tony : Loïc Vantal condamné à 20 ans de réclusion criminelle, 4 ans de prison dont 1 an avec sursis pour la mère

Illustration d'une salle d'audience / Pixabay

Après une semaine de procès riche en émotions, le verdict du jugement de Loic Vantal et de son ex-compagne, Caroline Letoile, a été rendu ce vendredi soir après plusieurs heures de délibération.


Loic Vantal, le beau-père de l’enfant avait porté de violents coups à Tony seulement âgé de 3 ans au moment des faits, ayant entraîné la mort de de ce dernier. Après une semaine de procès, le verdict a été prononcé en milieu de soirée ce vendredi soir.

L’enfant avait vécu plusieurs mois de calvaire

Pour Tony, tout s’est arrêté le 26 novembre 2016. Son beau-père, Loic Vantal, est arrivé il y a trois mois au domicile de sa mère Caroline Letoile. Depuis, les coups pleuvent, Tony n’a que trois ans mais il est déjà le souffre-douleur de son beau-père. Le 24 novembre, les coups pleuvent et Tony cède. Après avoir passé deux jours à vomir sans l’intervention de son beau-père ni de sa mère, Tony avait fini par succomber à ses blessures suite à un écrasement de sa rate et de son pancréas. 

LIRE AUSSI – Ouverture ce lundi du procès du beau-père du petit Tony 3 ans, battu à mort

Quatre ans après les faits, Caroline Letoile et Loic Vantal sont arrivés devant la justice. Son beau-père était en détention provisoire depuis le meurtre de l’enfant. La mère de la victime était mise en examen mais n’était pas en prison. Elle était jugée pour « non-assistance à personne en péril » et « non dénonciation de mauvais traitements sur mineur ».

Ce vendredi 5 février, le verdict a été rendu. Le beau-père de l’enfant, Loïc Vantal condamné à 20 ans de réclusion criminelle. Caroline Létoile a quant à elle été condamnée à 4 ans de prison dont 1 an avec sursis.

« Il a enfin compris qu’il avait fait quelque chose d’extrêmement dramatique. » a déclaré l’avocat de Loïc Vantal au micro de BFMTV, à sa sortie de l’audience.

Par Émilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top