Close

Covid-19 : « Il existe un chemin pour éviter le reconfinement » affirme Gabriel Attal

Gabriel Attal s'est exprimé ce mercredi 27 janvier sur les nouvelles mesures envisagées par l'exécutif / Capture Elysée

La France a encore une chance d’échapper à un nouveau confinement. Alors que Jean Castex avait surpris le 29 janvier en laissant une chance au pays, ce choix semble payer. Aujourd’hui, un confinement ne semble plus inéluctable.


Après un nouveau Conseil de Défense et un Conseil des Ministres ce mercredi 10 février, Gabriel Attal a lancé une lueur d’espoir. « Il existe bien un chemin pour éviter le reconfinement. Ce chemin n’est pas large mais il existe » a dit le porte-parole du gouvernement lors d’un bref point presse. « La situation reste fragile » mais elle « est entre nos mains » a-t-il confirmé comme le rapporte BFMTV.

Ce chemin éclairé par Gabriel Attal avait d’abord été avancé par le Premier Ministre, Jean Castex. Au 4 février, il avait déclaré que la situation ne justifiait pas un nouveau confinement. Puis, le 9 février, c’est Olivier Véran qui avait lâché une phrase clé : « Il est évidemment possible qu’on ne soit jamais reconfiné » sur FranceInfo.

En effet, le confinement n’a toujours été qu’une mesure de dernier recours. « Le confinement est un choix de nécessité lorsque la situation épidémique nous échappe. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas » a développé le ministre de la Santé. C’est le Président de la République qui tranche ce genre de décision, qui ne semblent pas à l’ordre du jour.

Si le confinement s’éloigne, l’épidémie reste bien présente. Ces trois dernières semaines, les chiffres sont restés sur un plateau élevé mais stable. La menace principale réside dans les variants du COVID-19, comme ceux détectés en Afrique du Sud ou au Royaume-Uni. Ces variants, plus contagieux, pourraient prendre le dessus du virus classique entrainant une brusque remontée des cas.

Ce mardi 9 février, c’est la barre symbolique des 80.000 morts du COVID qui a été dépassé. La situation française n’est donc pas catastrophique à ce jour, mais continue d’être inquiétante. Le gouvernement est donc engagé dans une course contre la montre contre le virus et ces variants.

Par Émilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top