Close

Disparition de Delphine Jubillar. Son téléphone s’est mystérieusement réactivé ce mardi soir

Delphine Jubillar / Capture FB

La jeune femme de 33 ans est toujours portée disparue depuis près de deux mois.


C’est un nouveau fait étrange qui s’est produit ce mardi soir dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar qui n’a plus donné signe de vie depuis maintenant près de deux mois.

Selon Actu Toulouse, le téléphone portable de la jeune femme de 33 ans qui a mystérieusement disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre dans la commune de Cagnac-les-Mines, s’est réactivé durant une partie de la nuit du 9 au 10 février 2021.

Ses proches, surpris de voir que son téléphone était en ligne, ont tenté de joindre la jeune femme à plusieurs reprises mais en vain. Plusieurs hypothèses ont ainsi émergé à la suite ce nouveau mystère : Soit la jeune femme est en vie quelque part, soit une autre personne est en possession de son téléphone ou celui-ci est la cible d’un hacker.

LIRE AUSSI – Disparition Delphine Jubillar. Qui s’est connecté mystérieusement au profil Facebook de la jeune femme ?

Le 13 janvier dernier, une personne qui n’avait pas pu être identifiée, s’était brièvement connecté au compte Facebook de Delphine Jubillar, avant de poster un message vide puis de le supprimer quelques instants plus tard.

Le mystère autour de la disparition de cette infirmière de 33 ans demeure encore entier. Pour rappel, Delphine Jubillar avait quitté son domicile de Cagnac-les-Mines dans la nuit du 15 au 16 décembre.

C’est son mari qui avait alerté de sa disparition le 16 décembre au matin après avoir constaté que la mère de famille n’était pas au domicile. Cette mère de deux enfants âgés de 6 et 18 mois était en instance de divorce et le couple faisait chambre à part depuis plusieurs semaines. Dans un premier temps, des recherches avaient été effectuées autour du domicile familial. Les gendarmes qui avaient également fait des fouilles dans les bois et des plongeurs avaient sondés les lacs avoisinants. Des habitants de la commune s’étaient joints aux recherches sans que cela n’aboutisse à une piste concrète. L’infirmière de 33 ans reste introuvable.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top