Close

États-Unis : Donald Trump acquitté après son procès en destitution

Donald Trump

Le 45ème président des Etats-Unis, Donald Trump / Photo Gage Skidmore CC BY-SA 2.0

Après seulement 5 jours de procès, le verdict a été prononcé : Donald Trump, l’ancien président des États-Unis a été acquitté. Il n’a donc pas été destitué, les démocrates n’ayant pas réussi à faire basculer assez de républicains dans leur camp.


Donald Trump était encore sous le feu des projecteurs après son départ de la Maison Blanche. Il était poursuivi par le Congrès américain pour incitation à l’insurrection après les événements du 6 janvier dernier au Capitole. Les démocrates avaient lancé une procédure de destitution le 13 janvier. C’est en début de semaine que le Congrès avait débuté le second procès en destitution de Donald Trump. Hier soir, le Congrès a voté pour son acquittement comme l’annonce CNN.

Pour destituer le 45ème président des États-Unis, il aurait fallu 67 voix pour sa destitution. Au final, ce sont que 57 voix qui se sont rangées dans cet avis. Sept sénateurs républicains ont donc voté contre Donald Trump. Pour ceux qui étaient sur place le 6 janvier dernier, les vidéos et témoignages de l’attaque ont ravivés des plaies encore récentes.

Donald Trump était jugé pour avoir incité ses partisans à marcher sur le Capitole le 6 janvier dernier. Ce jour n’était pas anodin, c’était où son candidat opposé, Joe Biden allait être reconnu comme étant le prochain président américain par le Congrès. Ce discours avait enflammé la foule dont certains militants s’étaient ensuite introduits dans le Capitole. Un affront violent avec la police qui avait fait plusieurs morts dont la manifestante pro Trump, Ashli Babbitt, tuée par un tir de policier.

L’ancien président, qui jusque là faisait profil bas, est sorti de son silence après son acquittement. Il a salué la fin d’une « chasse aux sorcières » comme le rapporte FranceInfo. Donald Trump est donc un homme qui peut se tourner vers l’avenir, et surtout vers un avenir politique. En étant acquitté, il n’a pas perdu le droit de se présenter à des élections. Il peut donc continuer d’espérer revenir sur le devant de la scène pour défendre « la grandeur de l’Amérique ».

Par Émilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top