Close

George Tron condamné à 5 ans de prison pour viols et agressions en réunion

George Tron condamné / Capture BFM

Après une décennie de combat pour ses victimes, George Tron a été condamné à 5 ans de prison, dont trois fermes. L’ancien homme politique a été accusé d’agressions sexuelles, de viols et d’harcèlement sexuel.


En mai 2011, deux femmes portent plainte contre le maire de Draveil, George Tron. Elles sont toutes les deux employées à la mairie et dénoncent ce qu’elles ont subi. Virginie Ettel et Eva Loubrieux accusent George Tron d’agression et de harcèlement sexuel. S’entame alors une véritable croisade judiciaire qui a connu un dernier rebondissement le 17 février dernier.

Ce 17 février, après onze heures de délibéré, George Tron a donc été condamné en appel à trois ans de prison ferme pour viol et agressions sexuelles en réunion. Il a été reconnu que Virginie Ettel a bien été victime en deux occasions, en novembre 2009 et janvier 2010, de viols et d’agressions sexuelles en réunion. George Tron a été incarcéré dans la foulée à la suite de sa condamnation. Son avocat a déjà annoncé que son client allait se pourvoir en cassation. George Tron va aussi demander à être remis en liberté.

L’ancien homme politique n’était pas poursuivi seul mais avec son adjointe à la culture, Brigitte Gruel, pour ces faits comme le rappel FranceInfo. Son adjointe a de son côté écopé de deux ans avec sursis. La cour les a tous les deux acquitté pour les faits similaires sur Eva Loubrieux. Georges Tron et Brigitte Gruel avaient cependant été acquittés en première instance en 2018. Les deux accusés ont toujours nié les faits bien que la justice les ait reconnu coupable en deuxième instance.

« C’est un message de soulagement pour ma cliente et d’espoir pour d’autres femmes qui sont dans cette situation », a déclaré Vincent Ollivier, l’un des avocats de la plaignante, Virginie Ettel, précise nos confrères de BFM.

George Tron était déjà maire de Dravail au moment des faits. Il avait été élu en 1995 et avait toujours son siège de maire aujourd’hui. Il a aussi été secrétaire d’état à la Fonction Publique sous Nicolas Sarkozy. George Tron a déjà aussi été élu deux fois député de la 9e circonscription de l’Essonne. Cet homme de pouvoir de droite a donc déjà tenu des rôles importants au sein de la République. Cependant, sa peine en deuxième instance va l’empêcher de retrouver sa place. En plus de sa peine de prison, George Tron a été condamné à six ans d’inéligibilité.

Par Émilie Autin

scroll to top