Close

Alpes-Maritimes : un confinement local envisagé pendant le week-end

Olivier Véran en déplacement à Nice ce samedi 20 février / Capture France 3

La situation épidémique dans les Alpes-Maritimes semble s’aggraver. Après une visite d’Olivier Véran à Nice, l’exécutif envisage de nouvelles solutions. Parmi elles, un confinement local pendant le week-end ou encore une interdiction d’entrer dans le département, sauf motifs impérieux. Une décision est attendue dès ce 21 février.


Alors que les chiffres de l’épidémie semblent connaître un plateau en France métropolitaine, certaines régions sont submergés de cas. Dans la semaine passée, beaucoup d’attention a été consacré à la Moselle. Aujourd’hui c’est une nouveau département qui inquiète les autorités : les Alpes-Maritimes. Nice, tout comme son département, voit une remontée des cas qui a de quoi inquiéter.

Dans ce département, l’incidence du virus explose : 577 pour 100 000 habitants. A Nice, ce chiffre atteint même 741 cas au 17 février. La moyenne française n’est que de 190 cas pour 100 000 habitants. De plus, le département compterait des cas de variants qui sont plus contagieux que le virus de base. Les hôpitaux sont surchargés, n’arrivant plus à gérer l’afflux des malades. Cette situation a donc de quoi inquiéter les autorités.

Un confinement ciblé sur le week-end ?

Face à de tels chiffres, Olivier Véran s’est rendu à Nice ce samedi 20 février. Il y a ainsi évoqué de nouvelles pistes pour endiguer la progression du virus. Le Ministre de la Santé qui a ensuite tenu une réunion avec le préfet et les élus du département. La députée de La République en marche du département, Alexandra Valetta Ardisson était également aux côtés d’Olivier Véran. Elle est revenue en direct sur FranceInfo sur les différentes pistes envisagées.

Cinq pistes sont actuellement à l’étude : Les deux mesures principales seraient un « confinement ciblé sur le week-end et uniquement sur la zone urbaine, à savoir le littoral » ainsi que « l’interdiction des entrées dans le département, sauf motif impérieux ». Le port du masque pourrait aussi être généralisé dans le département. Les contrôles seront vraisemblablement renforcés, que ce soit pour le port du masque ou le couvre-feu. De plus, les jauges pour les centres commerciaux pourraient encore être abaissées.

Le président de la région Sud-PACA, Renaud Muselier, a quant à lui présenté l’hypothèse d’un confinement ciblé le week-end comme l’option la plus convaincante. Ce dernier a précisé au micro de BFMTV que « Les Alpes-Maritimes vont prendre la décision adéquate ». Le président de la région appel également les citoyens à « revenir aux fondamentaux des gestes barrières et du respect de la quarantaine » déplorant une « perte de responsabilité individuelle ».

Les nouvelles mesures sont attendus dès aujourd’hui.

Par Émilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top