Close

Rixes mortelles en Essonne : Gérald Darmanin annonce le déploiement d’une centaine de policiers et gendarmes sur le département

Gérald Darmanin au micro de BFM / Capture BFMTV

Le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce mardi le renforcement d’une centaine de forces de l’ordre supplémentaire en Essonne, après le décès de deux adolescents survenus à quelques heures d’intervalles dans le département.


Gérald Darmanin qui s’est rendu dans la ville de Dourdan (Essonne) ce mardi 23 janvier, a annoncé le renfort « d’une centaine de policiers et gendarmes supplémentaires » après le décès de deux adolescents qui sont survenus en moins de 24 heures sur le département.

« Dès ce soir, j’ai demandé à une centaine de policiers et gendarmes supplémentaires de venir dans le département dont une soixantaine ici, à Dourdan et une trentaine de forces de l’ordre dans le lieu qui a connu un deuxième drame. » a fait savoir le Ministre de l’Intérieur ce mardi soir depuis la commune de Dourdan où il s’est rendu. Ce dernier qui appel ainsi à l’apaisement pour éviter de nouvelles confrontations entre bande après le décès de deux adolescents en l’espace de quelques heures.

« Ces phénomènes de rixes entre bandes se multiplient surtout en Ile-de-France. » a précisé Gérald Darmanin.

Deux adolescents de 14 et 13 ans sont morts

Ce lundi 22 février, c’est une collégienne de 14 ans qui a été poignardée au ventre alors qu’elle tentait de s’interposer au cours d’une rixe entre bandes avec des jeunes de la commune de Dourdan, à proximité du Collège du pont de bois de Saint-Chéron. Transportée dans un état grave à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, la victime a succombé à ses blessures dans la nuit de lundi à mardi. Six mineurs ont été placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête.

Mardi 23 février, soit moins de 24 heures après les faits survenus à Saint-Chéron, c’est un adolescent de 13 ans qui est décédé à Boussy-Saint-Antoine à la suite d’une violente rixe entre bandes survenue aux abords de la piscine de la commune. La victime qui a été retrouvée en arrêt cardio-respiratoire, n’a pas pu être réanimée par les secours. Une enquête a été ouverte à la suite de cette nouvelle rixe. Six personnes ont également été appréhendées dans le cadre de cette affaire, a fait savoir ce mardi soir le Ministre de l’Intérieur. Les motifs de cette nouvelle altercation restent pour le moment inconnus.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top