Close

Meghan Markle et le Prince Harry chargent la famille royale lors d’une interview

Meghan Markle en interview pour Oprah Winfrey / Capture Youtube

L’interview exclusive de Meghan et Harry pour CBS a été diffusée hier soir au États-Unis. Interviewé par Oprah Winfrey, le couple a donné sa vérité.


Au milieu de tensions entourant le couple et le reste de la famille royale, Meghan a abordé des sujets brûlants comme le racisme qu’elle aurait subi au sein de la famille royale.

Ce dimanche 7 mars, la chaîne américaine CBS a donc diffusé un entretien du couple royal avec Oprah Winfrey, papesse de la télévision américaine. Installée dans un jardin ensoleillé, Meghan Markle est apparue dans une robe noire dévoilant son ventre arrondi. Cet entretien se déroule en Californie, où elle est installée avec Harry, depuis leur départ du Royaume-Uni. Son mari l’a d’ailleurs rejoint lors de la deuxième partie de l’entretien.

Pendant cette interview, de plus de deux heures, beaucoup de sujets ont été abordés comme le précise le Chicago Tribune. Meghan Markle a révélé plusieurs choses sur la famille royale, tout comme le sexe de leur futur enfant.

Des pensées suicidaires

Elle s’est ouverte à Oprah Winfrey en lui confiant avoir déjà eu des pensées suicidaires. L’ancienne actrice a expliqué que les nombreux articles l’accablant dans la presse britannique, comme dans les tabloïds, l’ont poussé à bout. Meghan en est arrivée à avoir des pensées suicidaires. « Je savais que si je ne le disais pas, alors je le ferais. Et je ne voulais juste plus être en vie. Et c’était des pensées constantes, terrifiantes, réelles et très claires ». Ces dernières ont atteinte l’ancienne actrice alors qu’elle était enceinte d’Archie, son premier enfant.

Cette grossesse a été compliquée à gérer pour le couple. Harry avait partagé à Meghan une conversation qu’il avait eu avec un des membres de la famille royale. Cette personne lui aurait fait part d’inquiétude concernant la couleur de peau de son futur enfant. Certaines personnes étaient inquiètes face à la couleur de peau du futur enfant. Meghan a aussi précisé à Oprah que la couronne avait refusé d’accorder une protection à l’enfant.

Pendant cet interview, Harry a aussi exprimé sa tristesse face à la réaction de sa famille devant le racisme que subit sa femme. Les tabloids britanniques sont en effet acerbes de critiques face à Meghan Markle. Un exemple a d’ailleurs été donné par l’ancienne actrice. Ces derniers avaient tous relayés une histoire où Meghan aurait fait pleurer Kate Middleton à la suite d’un essayage de robe par la petite princesse Charlotte avant le mariage royal.

Meghan Markle a assuré au micro de CBS que l’histoire était fausse. « Tout le monde au sein de l’institution savait que ce n’était pas vrai », a déclaré l’ancienne actrice. « C’est l’inverse qui s’est produit », a-t-elle expliqué. Cette rumeur serait donc fausse, et c’est Meghan qui aurait fini par pleurer. Pour elle, la révélation de cet incident et son détournement, a sonné le début d’une campagne de dénigrement à son encontre.

Quelques notes positives sont toutefois à noter dans cette interview. Meghan Markle et le Prince Harry attendent leur deuxième enfant, qui sera une petite fille. Le couple se plaît beaucoup en Californie. Ils y vivent leur conte de fée à deux, loin des tensions de la couronne.

Par Émilie Autin

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top