Close

Koh-Lanta dans le viseur de PETA qui interpelle le programme pour actes de cruauté envers des animaux

Le candidat Arnaud dans la nouvelle saison de Koh-Lanta / Capture TF1

Dans une lettre adressée au PDG du groupe TF1, la Vice-présidente de l’association PETA a souhaité interpeller le programme d’aventure de la première chaîne dont des scènes de maltraitances animalières ont été récemment diffusées dans le dernier épisode de Koh-Lanta.


Si le programme d’aventure rencontre toujours autant du succès sur TF1, il fait depuis quelques heures l’objet de critiques après la diffusion de son dernier épisode. De nombreux téléspectateurs ont été choqués par des scènes de maltraitance animalière survenue au cours de ce dernier diffusé vendredi dernier.

Il n’y a pas que les internautes qui ont été choqués par ces différentes scènes dans laquelle on a pu voir des candidats écraser des poissons comme des raies ou encore tuer d’autres animaux à la machette. L’association PETA qui milite contre la maltraitance animale, a envoyé une lettre à la chaîne TF1 pour lui demander de ne plus diffuser des images de sévices commis sur des animaux.

« Comme beaucoup de téléspectateurs qui nous ont fait part de leur mécontentement et de leur indignation, nous avons été choqués de voir des actes de cruauté envers les animaux dans le premier épisode de cette saison de Koh-Lanta (…) » fait savoir Mimi Bekhechi, Vice-Présidente de PETA France dans un courrier adressé à Gilles Pélisson, PDG du groupe TF1. « Il s’agit là de pratiques intolérables envers des êtres sensibles, qui, nous le savons bien, ressentent la peur et la douleur. C’est sans parler du danger posé aux participants, qui s’attaquent à des espèces dangereuses sans sembler être avertis des risques encourus. Nous demandons à TF1 de s’engager à ne plus diffuser des scènes d’une telle barbarie et de se positionner contre la souffrance animale. » précise cette dernière.

Denis Brogniart réagi suite à la polémique

Invité ce jeudi sur Sud Radio, l’animateur du programme, Denis Brogniart a réagi suite à la polémique. Ce dernier explique que les candidats sont informés par la production d’une liste d’animaux protégés auxquels il ne faut pas toucher. « Nous leurs demandons et nous avons une liste d’animaux protégés et nous demandons de ne pas toucher à ces animaux là.» avant que ce dernier n’ajoute « Je suis le premier à défendre la cause animale, mais il faut raison gardée, dans ce cas là on est en dehors des clous et de ce qu’est la protection animale. » en référence avec les scènes de pêches qui ont été diffusées ce vendredi et qui ont choqué de nombreux téléspectateurs.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top