Close

Johnny Depp perd une nouvelle fois son procès contre le journal britannique The Sun

Johnny Depp / Caroline Bonarde Ucci Creative Commons

Le tabloïd anglais The Sun avait qualifié l’acteur américain de « mari violent » en avril 2018. Suite à cette publication, Johnny Depp avait déjà intenté un procès contre le journal people qu’il avait perdu. C’est une nouvelle défaite.


La star de Hollywood aura tenté par tous les moyens de laver son honneur. Inculpé pour violences psychologiques et physiques envers son ex-épouse Amber Heard dont il a divorcé en 2017, The Sun avait présenté ses accusations comme des faits avérés en 2018. 

Le média avait notamment évoqué, d’après les déclarations de l’actrice d’Aquaman, 14 épisodes de violence, que Johnny Depp avait réfuté. L’interprète d’Edward aux mains d’argents avait donc attaqué en justice News Group Newspapers (NGN), société éditrice du Sun en vain. Pour cette nouvelle tentative, le juge Andrew Nicol a déclaré que les condamnations de la jeune femme de 34 ans étaient « substantiellement vraies (…) c’est pourquoi le requérant n’a pas gagné son action en diffamation. »

Le héro de Pirates des Caraïbes ne veut pourtant pas s’arrêter là. Il a également entamé une procédure pour diffamation contre Amber Heard, dont le procès devrait avoir lieu en avril 2022. Cette dernière a tout de même exprimé sa satisfaction quant à la décision de la Haute Cour de Londres, sur Instagram.

Par Joyce Adiahenot

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top