Close

Toulouse. Une femme décède d’une thrombose après avoir été vaccinée par AstraZeneca contre la Covid-19

Illustration d'une vaccination / Pixabay

La femme âgée de 38 ans est décédée ce lundi 29 mars des suites d’une thrombose à Toulouse.


La victime, une assistante sociale avait été vaccinée quelques jours avant la suspension temporaire de la vaccination par l’AstraZeneca, annoncée à la mi-mars.

Selon Actu-Toulouse qui révèle l’information, la trentenaire est décédée quinze jours après avoir été vaccinée. Elle ne souffrait pas de problèmes de santé particuliers mais peu de temps après avoir reçu la première dose de vaccin, elle aurait connu des complications.

Hospitalisée au CHU Purpan après avoir fait une thrombose, cette dernière avait été plongée dans un coma avant de décéder quelques instants plus tard. De son côté, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait rappelé qu’après l’injection du vaccin AstraZeneca, il pouvait exister un risque très rare de thrombose, à savoir une la formation d’un caillot de sang. l’ANSM qui avait toutefois souligné que « le rapport bénéfice/risque du vaccin reste positif, aucun élément n’indique pour l’instant que la vaccination ait provoqué ces troubles. »

Ce nouveau décès va faire l’objet d’investigations de la part de l’ANSM ainsi que des centres pharmacovigilance. Ce n’est pas le premier cas en France. Le 18 mars dernier, un jeune homme de 24 ans avait été retrouvé mort dans son appartement de Nantes. Cet étudiant en sixième année de médecine et interne au CHU, avait lui aussi été récemment vacciné par l’AstraZeneca.

Selon rapport de l’autopsie avait évoqué une hémorragie interne causée par une thrombose, comme l’avait souligné le quotidien Ouest-France.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top