Close

Salle de bain zéro déchet : 6 astuces pour éradiquer le plastique

Illustration Pixabay

[Contenu Sponsorisé]

Votre salle de bain génère de nombreux déchets plastiques. Découvrez 6 alternatives pour une salle de bain zéro déchet (ou presque).


Découvrez 6 conseils pour une salle de bain zéro déchet

La tendance zéro déchet est d’actualité pour toutes les pièces de la maison. Aujourd’hui, nous nous intéressons à une pièce particulière qui requiert différents produits et qui suscite une consommation massive. La salle de bain est le théâtre de pollutions variées, pourtant évitables. Avec une habitude de consommation plus responsable et plus soucieuse de la nature, vous pouvez arriver à bout de différents gaspillages aussi inutiles que désavantageux pour l’environnement, votre santé, et votre portefeuille. Voici quelques astuces pour une salle de bain zéro déchet.

Pourquoi une salle de bain zéro déchet ?

Les habitudes hygiéniques d’une personne produisent plus de déchets qu’il n’y paraît. La production, la conservation, et le changement de produits nettoyant demandent des matières premières non recyclables qui polluent la planète.

Par exemple, les emballages en plastique constituent la première cause de la pollution maritime, éteignant des centaines d’espèces. Il y a aussi les cotons démaquillants qui représentent une production moyenne annuelle de 13 millions de tonnes, soit 2000 cotons par personne en une année.

Chaque personne doit apporter sa contribution personnelle dans la réduction de la pollution. Cela commence à son domicile et pourquoi ne pas entamer par la salle de bain. Il existe un bon nombre d’objets que vous pouvez éliminer ou remplacer dans cette pièce importante de la maison.

Conseils pour une salle de bain zéro déchet

Il existe différentes astuces aussi simples qu’efficaces, économiques, mais surtout écologiques pour réduire les gaspillages et réussir une salle de bain zéro déchet. Voici quelques pistes à explorer.

Adopter les cosmétiques solides

Aussi invraisemblable qu’il y paraisse, tous les produits cosmétiques indispensables existent dans une version solide. Vous pouvez vous équiper en savon, shampoing, et déodorant. Cela vous permet de les conserver sans emballage polluant. Pour ne pas avoir à jeter des plastiques, il serait intéressant de vous approvisionner auprès de vendeurs de produits cosmétiques artisanaux. Utyle.fr propose par exemple une large sélection de produits zéro déchet.

Brosse à dents rechargeable

La brosse à dents est un outil de première nécessité dans votre salle de bain. Pourtant, elle ne dure pas longtemps. Les dentistes conseillent de changer de brosse à dents tous les 6 mois pour une excellente hygiène buccale. Et chaque année, le chiffre fatidique revient à 5 milliards de brosses à dents jetées.

Pour réduire cette pollution en plastiques, la brosse à dents en bois ou bambou semble être une alternative intéressante. Pourtant, ces matières sont encore très difficiles à recycler. Pour une conversion au zéro déchet réussie, il serait mieux d’opter pour la brosse à dents rechargeable. Vous pouvez aussi choisir des brosses à dents 100 % biodégradables que vous pourrez jeter sans crainte.

En finir avec les cotons-tiges

Au même titre que le plastique et le coton, le coton-tige est un agent polluant redoutable. Elle s’avère aussi dangereuse pour la santé et pas si efficace pour nettoyer les oreilles. En effet, le coton-tige ne retire pas complètement le cérumen. Il étale les résidus sur la paroi du conduit. Le cérumen s’accumule et forme un bouchon difficile à enlever. De plus, la tige peut s’enfoncer trop loin par inadvertance et perforer le tampon.

L’utilisation de l’oriculi serait l’idéal pour nettoyer les oreilles de manière efficace. Il s’agit d’un nettoyeur d’oreilles écologique et bien pratique pour éviter la formation des bouchons d’oreille. Une autre alternative, le nettoyeur d’oreille en silicone est un produit innovant. Celui-ci pénètre dans le conduit auditif sans agresser la peau. Mais bien sûr, l’auriculaire reste votre meilleur ami en tout temps et les poires sont toujours aussi efficaces pour ne plus utiliser des cotons-tiges.

Supprimer les rasoirs jetables

Les rasoirs jetables sont, certes, pratiques et indolores, mais génèrent des déchets en plastique. En effet, vous devrez le jeter après 2 utilisations seulement, alors que vous devriez raser les repousses 2 fois par semaine au moins. La cire orientale est une option naturelle et respectueuse de l’environnement.

Cups ou culottes menstruelles

Le rendez-vous mensuel de la femme peut paraitre contraignant dans le processus zéro déchet. Une seule femme utilise près de 10 000 tampons ou serviettes hygiéniques jetables au cours de sa vie. Pourtant, il existe des alternatives écologiques et économiques. La cup menstruelle évite les écoulements extra vaginaux et peut se garder pendant plus de 5 heures. Puis, il y a la culotte menstruelle lavable qui s’avère plus confortable.

Et pour l’entretien de votre salle de bain

Bien que ce ne soit pas évident, les produits d’entretien tels que les liquides pour sol ou pour la lessive entraînent une pollution environnementale en général. Les emballages en plastiques jetés dans la poubelle finissent un jour ou l’autre dans la nature. Puis, les produits chimiques altèrent la qualité de l’air près des usines, mais aussi dans votre maison. Pour y remédier, il est possible de réaliser ses propres produits d’entretien avec des ingrédients naturels plus respectueux de l’environnement.

En conclusion, les habitudes liées à l’hygiène sont génératrices de déchets. Pourtant, avec quelques révisions sur les produits et accessoires utilisés, vous pouvez rendre votre salle de bain plus écologique.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top