Close

Affaire Mia. La petite fille et sa mère retrouvées dans un squat en Suisse

police

Illustration d'un policier / CC

La petite fille de 8 ans qui était hébergée chez sa grand-mère aux Poulières (Vosges) avait été enlevée sans violence le mardi 13 avril par trois hommes. Elle a finalement été retrouvée en compagnie de sa mère ce dimanche 18 avril.


Après plusieurs jours de recherche, les gendarmes ont retrouvé la petite fille et sa mère alors qu’elles se trouvaient dans un squat de la commune de Sainte Croix en Suisse.

Ces dernières sont toutes les deux en bonne santé. Lola, la mère de Mia a été placée en garde à vue. Elle devrait prochainement être transférée en France. Voilà plusieurs jours que Mia avait été enlevée par trois hommes qui avaient agi par ruse et sans violence alors que l’enfant se trouvait chez sa grand-mère maternelle, désignée tiers de confiance.

Les suspects qui avaient agi à la demande de la mère de l’enfant, avait monté une véritable opération sous le nom « Opération Lima », comme l’a précisé le procureur, François Pérain, lors d’une conférence de presse. Lola et sa fille avaient ensuite passé une première nuit dans un hôtel du canton de Fribourg en Suisse avant d’être hébergées par une femme à Neufchâtel. Elles seront finalement retrouvées dans un squat de la commune de Sainte Croix en Suisse après 5 jours de recherche.

Cinq personnes mis en examen

Au total, cinq personnes ont été mis en examen pour « enlèvement en bande organisée d’une mineure de 15 ans » dans le cadre de cette affaire. Quatre d’entre eux, âgés de 23 à 60 ans, ont été arrêtés mercredi et jeudi. Ces derniers sont pas connus de la justice. Selon France 3 Grand Est, une cinquième personne a été appréhendée puis placée en garde à vue vendredi dernier. Cette dernière n’aurait pas participé à l’enlèvement mais reconnait avoir participé à la préparation de ce dernier. Nos confrères précisent que cette personne a été présentée à un juge d’instruction ce dimanche 18 avril.

Lola, la mère de l’enfant a quant à elle été placée en garde à vue. Elle doit prochainement revenir en France où un mandat d’arrêt européen devrait être livré prochainement.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top