Actu

Une marche jaune en mémoire de Marjorie s’est tenue ce samedi à Ivry-sur-Seine

Des milliers de personnes vêtues de jaune sont descendues dans les rues d’Ivry-sur-Seine pour rendre un dernier hommage à Marjorie, poignardée à mort une semaine plus tôt par un adolescent.


Des roses jaunes à la main et le portrait de Marjorie présent sur de nombreux t-shirts. C’est ainsi que le cortège de la marche jaune a débuté ce samedi depuis le parvis de la mairie d’Ivry-sur-Seine. Un cortège emmené par la famille de l’adolescente de 17 ans, tuée vendredi de plusieurs coups de couteau par un adolescent de 14 ans à la suite d’un différent sur les réseaux sociaux.

Le cortège, suivi par des milliers de personnes, a pris le chemin du quartier Pierre-et-Marie-Curie où Marjorie a été sauvagement tuée.

C’est tout d’abord l’une de ses grandes sœurs, Adelina qui a pris la parole : « Je vous avoue j’aurais préféré ne pas avoir à faire un tel discours car il n’est que le reflet d’une famille endeuillée et brisée émotionnellement du à la disparition brutale de Marjorie (…) »

Puis c’est Cynthia, la deuxième grande sœur de Marjorie qui a ensuite pris la parole : « Marjorie, ça c’est terminé de cette manière, dramatique, profondément injuste. En quelques secondes et pour rien, toute sa vie a basculé (…). Pour de vulgaires mots, de grossiers échanges lâchés sur les réseaux sociaux, tout acte a des conséquences, nous devons l’apprendre à nos enfants (…) » a déclaré cette dernière avant d’ajouter : « Nous devons tout faire pour que ce genre de drame ne se reproduise pas. »

Occupez-vous de vos enfants : Ce n’est ni à l’éducation de s’occuper de vos enfants, ni à la justice. La racine, c’est d’abord à la maison.

Odile Gentil, mère de Marjorie ce samedi 22 mai à Ivry-sur-Seine

Puis Odile, la maman de Marjorie a à son tour pris la parole en mémoire de sa fille : « Ma fille elle a été tuée. Pourquoi ? Je n’arrive toujours pas à comprendre. Juste parce qu’elle a voulu défendre sa petite sœur, l’a protéger (…) Le jour du drame, j’avais pris au moins cent ans d’âge. Je n’ai pas compris ce qu’il m’arrivait. »

La maman qui appel à la responsabilité des parents sur l’éducation de leurs enfants : « Je m’adresse tout particulièrement aux parents. Aimez vos enfants, prenez soins de vos enfants, parlez avec eux, faites des réunions avec vos enfants. Cherchez à savoir ce qu’ils font dans leurs vies et dites leurs que vous les aimez. Parce que cette parole, je n’ai pas eu le temps de le dire à Marjorie (…) »

Une minute silence a été observée en mémoire de l’adolescente au cours de cette marche jaune. L’adolescent, responsable de la mort de la jeune fille a quant à lui été mix en examen pour meurtre puis placé en détention provisoire.

Par Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

Articles similaires