Close

Essonne. Un adolescent de 15 ans dans le coma après avoir été frappé de plusieurs coups de marteau devant son lycée

Illustration d'un véhicule de police / Pxhere

Ce vendredi, un adolescent âgé de 15 ans a été victime d’une violente agression devant son lycée situé à Saint-Michel-sur-Orge.


Ce qui ressemble fortement à une nouvelle rixe entre bandes de jeunes, a fait une nouvelle victime ce vendredi en Essonne.

Un adolescent, âgé de 15 ans, a été frappé aux environs de 12h40 devant son lycée Léonard-de-Vinci à Saint-Michel-sur-Orge au cours d’une bagarre entre jeunes. Selon France Info, la rixe aurait éclaté entre des jeunes issus du quartier du Bois-des-Roches à Saint-Michel-sur-Orge et des jeunes de la cité Saint-Hubert à Sainte-Geneviève-des-Bois.

La victime, âgée de 15 ans, se serait retrouvée isolée avant d’être violemment frappée à la tête par plusieurs coups de marteau, ajoute de son côté Le Parisien. Transporté en urgence à l’hôpital de Necker, l’adolescent a été placé dans le coma. Ce dernier souffrant d’un traumatisme crânien.

Deux jeunes adolescents placés en garde à vue

Après les faits, la police a procédé aux interpellations de deux adolescents âgés de 14 et 15 ans, soulignent nos confrères de France Info. Parmi ces derniers, l’un d’eux serait ami avec la victime. Au moment de son interpellation, il était en possession d’un bâton. L’un des participants à la rixe issu de l’autre bande, a quant à lui été interpellé en début de soirée. Ce garçon de 15 ans est déjà connu des services de police pour des faits de violences.

Un rassemblement organisé ce lundi matin contre la violence

Suite à cette violente agression dont a été victime cet élève scolarisé au lycée Léonard de Vinci, le Collectif des parents Cœur d’Essonne et la ville, ont décidé d’organiser un rassemblement ce lundi matin devant l’établissement pour dire STOP ! « Cette violence n’est pas acceptable et chacun doit prendre ses responsabilités et les mesures qui s’imposent. Tous ensemble, mobilisons-nous pour que cela cesse. » précise un communiqué de la ville.

« Nous pensons très fort à Dramane et sa famille, souhaitant de tout notre cœur qu’il se rétablisse vite. » ajoute cette dernière.

Par Jérémy Renard

scroll to top