Close

Disneyland Paris. Des agents de sécurité interdisent à une femme d’allaiter son enfant en public

Illustration d'un bébé proche de sa maman / Pixabay

La scène s’est produite ce samedi après-midi dans le parc d’attraction de Disneyland Paris. La ministre, Marlène Schiappa et la député Députée du Val d’Oise, Fiona Lazaar ont soutenu la victime.


Les faits ont été rapportés par une cliente du parc qui a assisté à toute la scène. Ce samedi, une jeune mère de famille qui était en train d’allaiter son bébé de 2 mois dans le parc d’attraction, a été contrainte d’arrêter son geste après l’intervention des agents de la sécurité du parc de Disneyland Paris.

Sur les réseaux sociaux, l’internaute a interpellé la ministre et Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa mais aussi la députée du Val d’Oise, Fiona Lazaar, suite à cet incident.

« Cher @DisneylandParis Allaiter un bébé n’est pas un délit. Que vous ayez des salles dédiées c’est bien, mais on ne décide pas où et quand un bébé va avoir faim. Ne vous mettez pas vous aussi à stigmatiser les mères, c’est assez dur comme ça partout ailleurs. » fait savoir la membre du gouvernement qui interpelle le parc à la suite de cet incident dont ce dernier se serait bien passé.

Empêchée d’allaiter parce que cela « choquait la clientèle étrangère »

« @DisneylandParis Hier vos agents de sécurité ont empêché une maman d’allaiter son bébé de 2 mois au motif que cela choquait la clientèle étrangère ! En France, en juillet 2021 ! Délit d’entrave à l’allaitement on en est où ? » peut-on lire dans la publication qui est accompagnée par un cliché montrant deux agents du parc qui entourent la maman.

Toujours selon l’auteur de la publication, la victime serait une Australienne. Au moment où la sécurité serait intervenue, la mère de famille, choquée, aurait filmé la scène. Les agents ont alors demandé à la maman de leur « remettre la vidéo ».

Disneyland réagi à l’incident et présente ses excuses

Après avoir pris connaissance des faits, la direction de Disneyland Paris s’est exprimée via les réseaux sociaux : « Nous regrettons profondément cette situation et présentons de nouveau nos sincères excuses à la maman concernée. La demande qui lui a été faite n’est pas en phase avec notre règlement intérieur et nos valeurs. Il n’y a aucune restriction sur l’allaitement à Disneyland Paris » peut-on lire. La direction du parc qui précise que « Disneyland Paris met à disposition des parents avec jeunes enfants différents lieux de service au sein de la destination pour celles et ceux qui préfèreraient un lieu dédié. Disneyland Paris est engagé à proposer un cadre accueillant et inclusif pour toutes les familles. »

De son côté, la députée du Val d’Oise, Fional Lazaar a fait parvenir un courrier en date du 5 juillet à l’encontre de Natacha Rafalski, la Présidente du groupe Disneyland Paris. La députée qui souhaite rappeler via cette lettre que de « s’opposer au droit de l’enfant à être nourri et au droit de la femme de l’allaiter » est contraire à la proposition de loi que la femme politique a déposé auprès de l’Assemblée nationale et que ceci pouvait constituer « un délit d’entrave à l’allaitement. »

En mai dernier, une jeune femme avait été frappée en pleine rue à Bordeaux pour avoir allaité son bébé dans un espace public. La victime qui avait été giflée parce qu’elle donnait le sein à son bébé de six mois dans un lieu public.

Par Jérémy Renard

scroll to top