Close

Essonne. Arthur, 19 ans, décède à la suite d’une énième rixes entre bandes à Sainte-Geneviève-des-Bois

Un policier en faction / Photo J/R pour Actu-Mag.fr

Le jeune homme de 19 ans, originaire de Saint-Michel-sur-Orge (Essonne), n’a malheureusement pas survécu à ses blessures. Une marche blanche est prévue ce mercredi pour lui rendre hommage.


Dans la nuit de jeudi à vendredi, le jeune homme qui se trouvait avec un ami à proximité du quartier Saint-Hubert à Sainte-Geneviève-des-Bois, a été victime d’une violente agression commise par plusieurs individus.

Selon une source policière, le jeune homme qui a été lynché par cinq personnes vers 1h du matin, a été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire par la police. Les secours arrivés sur place ont procédé à son intubation avant de le transporter en urgence vers l’hôpital du Kremlin-Bicêtre.

Victime de multiples contusions, Arthur qui avait été plongé dans le coma, est décédé des suites de ses blessures ce dimanche soir.

Originaire du quartier le Bois des Roches à Saint-Michel-sur-Orge, Arthur était connu des services de police, nous précise cette même source. Une enquête confiée à la sûreté départementale du 91 est en cours. Selon les premiers éléments, il pourrait s’agir d’une énième rixes entre bandes entre jeunes de Sainte-Geneviève-des-Bois et Saint-Michel-sur-Orge. Une guerre de territoire qui dure depuis plusieurs années entre ces deux villes de l’Essonne.

En mai dernier, Dramane, 15 ans, avait lui aussi été frappé par plusieurs jeunes alors qu’il se trouvait devant son son lycée Léonard-de-Vinci à Saint-Michel-sur-Orge. Grièvement blessé à la tête après avoir reçu plusieurs coups de marteau, l’adolescent, victime d’un traumatisme crânien, avait été hospitalisé à l’hôpital Necker. Le jeune homme qui est depuis sorti du coma, se remet doucement de cette violente agression : « Dramane est sorti de l’hôpital. Il fait des séances de kiné et essaye doucement de se rétablir. » nous fait savoir Bogoul M’BAYE, porte-parole du Collectif des Parents Cœur d’Essonne (CPCE).

Une marche blanche organisée ce mercredi en hommage au jeune homme de 19 ans

L’annonce du décès du jeune homme ce dimanche a ému de nombreux habitants et proches de la victime suite à sa disparition. Une cagnotte en ligne a été lancée sur internet. Cagnotte qui a déjà recueillie près de 6800 € en l’espace de 24 heures.

A la suite de ce drame, plusieurs associations organisent une marche blanche en mémoire du jeune homme de 19 ans, ce mercredi 21 juillet. « Après les dramatiques événements survenus ces derniers jours, nous nous devons d’agir encore plus fort afin de protéger nos enfants. C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser une marche silencieuse en hommage à Arthur. » peut-on lire sur la page Facebook du Collectif des Parents Cœur d’Essonne.

Le rendez-vous de la manifestation se fera ce mercredi 21 juillet à partir de 18h30 devant l’Espace Jeunes Descartes à Saint-Michel-sur-Orge. « Ce sera l’occasion de réclamer pour la ville et ses alentours de l’ordre dans nos quartiers, plus de mesures de prévention contre les violences et, des actions de répression pour mettre rapidement fin à ce sentiment constant d’insécurité. » ajoute le Collectif qui espère rassembler de nombreuses associations mais aussi les jeunes et les parents pour cette marche.

Plusieurs décès liés à des rixes entre bandes sur le département

Depuis le début de l’année, l’Essonne a été le théâtre de plusieurs violentes rixes qui ont conduit à la mort de trois jeunes dont Arthur. Deux autres adolescents, âgés de 14 ans, ont été tués en février dernier à savoir Lilibelle à Saint-Chéron et Toumani à Boussy-Saint-Antoine.

Par Jérémy Renard

scroll to top