Monde

États-Unis : L’homme qui a ouvert le feu dans un cinéma de la Californie a tué Anthony Barajas, star sur TikTok qui rassemblait plus d’un millions d’abonnés

Lundi 26 juillet, un homme a ouvert le feu dans un cinéma situé dans le sud de la Californie, tuant deux personnes dont Anthony Barajas, star sur TikTok qui rassemblait plus d’un millions d’abonnés.


Joseph Jimenez, s’est rendu lundi dernier dans un cinéma de ville situé à Corona dans le sud de la Californie avant d’ouvrir le feu sur deux personnes, à savoir Rylee Goodrich, 19 ans et son compagnon Anthony Barajas, âgé quant à lui de 19 ans.

Le couple qui était venu assister à la projection du film « American Nightmare 5 » a été tué de sang froid pendant la séance. Le mobile du meurtre reste pour le moment inconnu et les investigations se poursuivent actuellement.

Les deux victimes tuées d’une balle dans la tête

Rylee Goodrich est décédée sur place des suites de ses blessures. Quant à son compagnon, Anthony Barajas, ce dernier avait été transporté dans un état critique avant d’être placé dans le coma. Il s’est finalement éteint cette nuit.

De son coté, le média américain CBS indique que les deux victimes ont été retrouvés ensanglantés dans leurs fauteuils par des employés à la fin de la séance : « Un employé ou des employés sont entrés dans le cinéma pour effectuer leur nettoyage et c’est à ce moment-là que l’appel au 911 a été passé » après la découverte des deux victimes qui étaient inconscientes.

Les autres spectateurs présents dans la salle n’auraient pas entendus les coups de feu pendant la projection. L’auteur des coups de feu a quant à lui été appréhendé le lendemain des faits. Agé de 20 ans, Joseph Jimenez a été placé en détention avec une caution fixée à 2 millions de dollars, rapportent plusieurs médias américains.

Anthony Barajas était particulièrement connu sur les réseaux sociaux dont la plateforme TikTok où il comptabilisait plus d’un millions d’abonnés.

L’auteur des tirs a-t-il tiré au hasard ou connaissait-il ses victimes ? Les investigations se poursuivent.

Par La Rédaction

Votre réaction suite à cet article ?

Articles similaires