Essonne (91)Faits Divers et Actualité en Île-de-France

Essonne. Un jeune âgé de 16 ans dans un état critique après avoir été poignardé au cours d’une rixe devant un lycée

Ce mercredi 20 avril, une violente rixe entre une trentaine d’individus s’est produite devant le lycée professionnel Jean-Perrin de Longjumeau. Un adolescent se trouve actuellement entre la vie et la mort après avoir reçu plusieurs coups de couteau.


Ce mercredi, aux environs de 17h30, un jeune âgé de 16 ans et demi a été grièvement blessé au cours d’une rixe entre bandes rivales issues de quartiers de Chilly-Mazarin et de Longjumeau dans l’Essonne.

Selon une source policière, un groupe d’une trentaine de jeunes se sont rassemblés à proximité du lycée professionnel Jean-Perrin avant qu’une grosse rixe n’éclate. Les policiers, alertés rapidement des faits, sont arrivés sur place avant que les individus ne prennent aussitôt la fuite.

La victime est entre la vie et la mort

Les policiers ont alors découvert qu’un des jeunes, était resté au sol. Âgé de 16 ans et demi, la victime née en août 2005, a reçu deux coups de couteau au niveau du thorax. Le jeune homme a été rapidement pris en charge par les fonctionnaires qui lui ont prodigué les premiers soins avant que celui-ci ne soit transporté en urgence absolue vers le CHU de Georges Pompidou à Paris. Il se trouve actuellement dans un état critique.

Une enquête a été ouverte à la suite des faits et confiée à la sûreté départementale de l’Essonne pour déterminer les circonstances exactes de cet affrontement entre bandes. Un différent sentimental pourrait être à l’origine de cette rixe dont les investigations se poursuivent actuellement. Le jeune homme qui a été poignardé à deux reprises, n’était pas élève de cet établissement professionnel mais étudiant dans un autre lycée de Longjumeau.

Plusieurs personnes interpellées

Plusieurs interpellations ont eu lieu nous précisent cette même source qui nous confirme que l’auteur des faits ne ferait pas parti des personne interpellées. Les personnes ayant été auditionnées ont été formellement identifiées par les caméras de surveillance de l’établissement, alors qu’elles étaient présentes au cours de la rixe.

De son côté, Guillaume Roux, secrétaire départemental Unité SGP 91 que nous avons contacté, se félicite de la réactivité de « ses collègues qui sont intervenus les premiers et qui ont pu prodiguer les premiers soins à la victime. » Ce dernier nous précise que « tout sera mis en œuvre afin d’identifier le ou les auteurs des faits. » ajoutant qu’il « ne banalise absolument pas les faits. »

Pour le secrétaire départemental, l’Essonne est un département connu pour ses multiples rixes entre bandes rivales qui devient un véritable « phénomène de société » : « Nous adaptons sans cesse notre dispositif de voie publique afin de gagner en efficience » ajoute Guillaume Roux qui demande plus d’effectifs de police en Essonne.

Par Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires