Faits Divers et Actualité en Île-de-FranceSeine-Saint-Denis (93)

Seine-Saint-Denis : les policiers menacés et insultés par des tags découverts sur les murs de la cité des 3000 à Aulnay-Sous-Bois

Les policiers du 93 ont été visés par des inscriptions insultantes et menaçantes qui ont été découvertes sur les murs de la cité des 3000. Une enquête a été ouverte.


Les policiers sont une nouvelle fois la cible de menaces par des inscriptions taguées sur les murs d’une cité. des nouvelles inscriptions qui ont été découvertes à Aulnay-Sous-Bois ce week-end, dans la cité des 3000 en Seine-Saint-Denis.

Parmi les inscriptions que nous pouvons lire : « A qui le tour de se suicider ? » , « On va vous pendre » , « Nike la police » ou encore « Libérer Abdelslam ». Des tags d’une violence inouïe à l’égard des forces de l’ordre du département que la Déléguée Nationale Unité SGP FO, Linda Kebbab, a relayé sur son compte Twitter.

« Incitations au suicide, apologie du terro’, menaces de mort et viol,… les noms des policiers esseulés dans la lutte contre le crime affichés à Aulnay-sous-Bois. Soutien aux collègues. Honte à ceux qui refusent l’anonymat patronymique sur les procédures accessibles aux suspects. » a déclaré cette dernière.

D’autres inscriptions vont même encore plus loin, visant les noms de plusieurs policiers du commissariat d’Aulnay-Sous-Bois dont plusieurs d’entre eux ont été menacés de mort et de viol.

De son côté, Le Parisien indique que la police judiciaire du département a décidé d’ouvrir une enquête pour « menaces et outrages sur personnes dépositaires de l’autorité publique ». 

Par La Rédaction

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires