Télévision

Capitaine Marleau. Corinne Masiero se livre sur une enfance incestueuse

Corinne Masiero prend la parole pour dénoncer l’inceste dont elle a été victime à 8 ans.


Ce Lundi 19 septembre 2022, l’actrice Corinne Masiero a été invitée à prendre la parole sur France Inter à l’occasion de la sortie prochaine d’un documentaire intitulé Inceste, le dire et l’entendre.

Elle décrit son calvaire dans son témoignage en dénonçant l’agression un de ses cousins âgé de 10 ans de plus qu’elle. Elle se rappelle d’une « petite fille sautant sur les genoux, les mains qui se baladent, le sexe qui se durcit », ainsi que « des regards, des gestes ou encore des frottements ».

L’actrice de Capitaine Marleau témoigne d’une vision totalement déformée de l’amour et de l’affection suite à cela :

« Quand quelqu’un te dit « je t’aime » tu te dis « ah ouais qu’est-ce que tu me veux ? » et moi même dans mes rapports avec les gens au travail, c’est : « j’adore ce que vous faites, je veux travailler avec vous, je vous aime. » mais ne me dis pas ce mot là.»

Son traumatisme impactera directement sa vie personnelle et familiale :

« J’ai pas cultivé ça. Volontairement, je n’ai pas voulu avoir de gosses parce qu’à un moment la chaîne faut la casser, tu sais pas comment mais moi en tout cas ça passera pas par moi. »

Corinne Masiero, au micro de France Inter ce lundi 19 septembre 2022.

« C’est sous couvert d’amour qu’on t’agresse … Quand on commence à te caresser et c’est physique … tu te mets à mouiller et tu te dis c’est que moi aussi je voulais, et tu deviens honteuse parce que tu crois que c’est de ta faute, mais c’est pas toi. »

« Quand je fais des concerts avec les Vaginites, on demande à un moment donné qui a été touché directement ou indirectement ici. Et à chaque fois c’est une forêt de bras dans le public. »

Bien qu’il s’agisse d’un terme tabou, l’inceste reste cependant très présent dans de nombreuses familles en France. D’après un sondage réalisé en 2015 par l’Association internationale des victimes de l’inceste, le taux d’individus déclarant avoir été victime d’inceste en France s’élèverait à près de 4 millions. Le documentaire a pour but de sensibiliser le plus de personnes possibles à l’inceste, ainsi que de libérer la paroles de ceux qui en sont déjà victimes.

Inceste, le dire et l’entendre sera diffusé en clair le 26 septembre prochain sur France 3.

Léa Behnous

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires