Télévision

Affaire Morandini : un an de prison avec sursis requis envers l’animateur

Ce lundi 24 octobre, s’est ouvert le procès de l’animateur Jean-Marc Morandini qui est accusé de corruption de mineurs.


Lors de cette première audience qui s’est tenue au tribunal correctionnel de Paris ce lundi, le journaliste a plaidé « l’humour » et la « maladresse » fasse à l’un des trois mineurs dont l’animateur est accusé d’avoir échangé des messages sexuels avec deux d’entre eux et d’avoir incité un troisième à se dénuder au cours d’un casting.

Accusé de corruption de mineurs

Jean-Marc Morandini qui est jugé pour « corruption de mineurs ». Selon le procureur Aurélien Brouillet, cité par BFMTV, « Jean-Marc Morandini a fait basculer la vie de ces enfants et ne fait preuve aujourd’hui d’aucune prise de conscience. » Ce dernier qui a requis un an de prison avec sursis à l’encontre de l’animateur et journaliste qui officie actuellement sur CNEWS.

De son côté, Jean-Marc Morandini s’est défendu, expliquant ne pas se souvenir des faits en raison de ses nombreuses sollicitations. Il a également ajouté qu’il pensait que les plaignants étaient majeurs au moment des faits.

Nos confrères du Parisien qui ont assisté à l’audience précisent que les deux avocates de Jean-Marc Morandini ont demandé la relaxe de leur client « déplorant ne pas avoir l’intégralité des discussions mais uniquement des extraits. »

Le jugement doit être rendu le 5 décembre prochain.

Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires