Actu

Des militants d’extrême droite tentent de pénétrer dans l’Université de Bordeaux pendant une conférence des députés LFI Louis Boyard et Carlos Martens Bilongo

Les députés Insoumis, Louis Boyard et Carlos Martens Bilongo donnaient une conférence à l’Université de Bordeaux quand plusieurs individus, armés, ont tenté de pénétrer dans le bâtiment.


Ce mercredi 7 décembre, la conférence « La LFI-NUPES débarque dans ta fac » donnée à l’Université de Bordeaux par les députés Carlos Martens Bilongo et Louis Boyard, a connue un incident.

Dans un communiqué publié par les deux députés, on y apprend que « plusieurs militants d’extrême droite, ont tenté de s’introduire dans l’amphithéâtre afin d’agresser le public et les députés Carlos Martens Bilongo et Louis Boyard ».

« Les individus étaient notamment armés de matraques télescopiques. » précise ce même communiqué. Ces derniers ne seraient toutefois pas parvenus à entrer dans l’amphithéâtre après avoir été repoussés par des membres du service d’ordre. La police est arrivée sur les lieux et a procédé à l’évacuation du public présent à la fin de la conférence.

Une vidéo filmée par un témoin et relayée sur le compte Twitter de Louis Boyard, montre plusieurs individus masqués et cagoulés, qui attendent devant le bâtiment après avoir été repoussés par le service d’ordre. Ces derniers qui crient : « Sortez… sortez… sortez… ! »

Une information également confirmée par Lionel Larré, Président de l’Université Bordeaux Montaigne qui n’a pas tardé à réagir de son côté via un second communiqué. « Je condamne fermement les tentatives d’intimidation contre Carlos Martens Bilongo et Louis Boyard, élus de la République qui conversaient avec nos étudiant(e)s hier soir. Une violence aussi contre l’université, la science, la culture et la liberté de débattre. » a ainsi écrit ce dernier sur son compte Twitter.

Suite aux faits, les deux députés Insoumis ont interpellé le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, espérant ainsi avoir une réaction du ministre « à la hauteur de la violence de cette attaque contre les groupuscules d’extrême droite. »

La Rédaction

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires