Monde

Etats-Unis. Une baby-sitter condamnée à la prison à vie pour le meurtre d’un enfant de 5 ans

La jeune femme de 23 ans a plaidé coupable pour le meurtre d’un petit garçon âgé de 5 ans commis en 2021 dont elle avait la garde.


Lauren Jeanette Courtney a conclu un accord de plaidoyer avec les procureurs du comté de Clark après la mort de Ryan James Peralto, un petit garçon âgé de 5 ans que la jeune femme de 23 ans a tué en mars 2021 alors qu’elle en avait la garde.

Cette ancienne baby-sitter du Nevada, a été condamnée à la prison à vie avec une possibilité de libération conditionnelle après 20 ans pour avoir passé à tabac l’enfant. Sur les images de vidéosurveillance du domicile de l’enfant, on pouvait-y voir Lauren Jeanette Courtney donner des coups de pied à plusieurs reprises au visage de la victime qui avait également été giflée sur la poitrine.

Des scènes de violences qui se multipliaient à plusieurs reprises. L’enfant, qui a été victime d’une hémorragie du cerveau, d’une fracture du crâne et d’une rupture de la rate ainsi que des lésions au foie, aux intestins et au pancréas est décédé des suites de ses blessures après avoir été emmené à l’hôpital par son papa.

Ce soir-là, l’accusé a attendu plus d’une heure avant de contacter les parents de l’enfant alors que ce dernier gisait immobile sur le sol et crachait du sang. Ce n’est que lorsqu’il s’est connecté aux caméras de surveillance via l’application de son smartphone que le père de famille a découvert l’horreur. Les images des vidéos qui montreront qu’au cours de cette même soirée, la nourrice a violemement battu l’enfant pendant une période de plus de deux minutes.

Elle avait accusé le père avant d’avouer son crime

Lors de son interrogatoire, la jeune femme avait à l’époque niée les faits, malgré une confrontation avec les images des vidéos surveillance. Elle avait été jusqu’à dire aux policiers que le père de famille pouvait être responsable des faits, qualifiant celui-ci de violent comme l’indique un rapport de police au cours de son arrestation.

Cette dernière qui est finalement revenue sur ses propos, expliquant que le soir des faits, le petit Ryan était tombé tout seul dans sa douche, ce qui lui avait occasionné de telles blessures. Elle avouera finalement le meurtre de l’enfant, en expliquant avoir frappé l’enfant parce que ce dernier avait fait pipi dans son pantalon.

Accusée d’un chef de meurtre au premier degré, de trois chefs de maltraitance ou de négligence d’enfants causant des lésions corporelles ou mentales importantes, de quatre chefs de maltraitance ou de négligence d’enfants et d’un chef de mise en danger d’enfants, Lauren Jeanette Courtney a été condamnée à la prison à vie avec une possibilité de libération conditionnelle après 20 ans.

La Rédaction

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires