Télévision

TPMP. Coup de gueule de Cyril Hanouna contre France Télévision : plusieurs salariés du groupe lui répondent

Ce lundi 16 janvier, l’animateur de C8 a poussé un grand coup de gueule contre France Télévision et Radio France. Un service public dont il a pourtant travaillé pendant cinq ans, entre 2007 et 2012.


Cyril Hanouna a-t-il une dent contre le service public ? Et pour cause, ce lundi 16 janvier, l’animateur star de C8 n’a pas mâché ses mots à l’encontre du groupe France Télévision et de Radio France.

3.7 milliards d’euros par an

« J’ai vu un truc qui m’a fait halluciner » a-t-il ainsi débuté dans son émission. « Est-ce que vous savez combien donne l’État à France Télévision et à Radio France ? 4 milliards (3,7 milliards d’euros en réalité selon service-public) et ça, c’est sans les pubs ! Et après ils viennent nous donner des leçons. Qu’ils viennent me dire où ils vont ces 4 milliards ? Et ils perdent de l’argent en plus ! C’est une honte, privatisez-moi ça ! » s’est insurgé Cyril Hanouna en plateau.

L’animateur qui a pourtant travaillé pendant cinq ans dans le service public, a poursuivi : « Avec 4 milliards on peut en acheter des autos pour la police, on peut refaire quelques hôpitaux, on peut augmenter les enseignants… » Des propos qui ont été soutenus par plusieurs de ses chroniqueurs présents autour de la table.

Plusieurs salariés de France Télévision répondent à Cyril Hanouna

Les propos de l’animateur star de C8 n’ont pas tardé à faire réagir plusieurs salariés du groupe de France Télévision qui ont répondu à Cyril Hanouna sur les réseaux sociaux.

A commencé par le Directeur de France 3 Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Samuel Peltier qui a réagi à la séquence : « La honte Cyril Hanouna c’est vous et votre émission racoleuse! Heureusement que France Télévision et le service public est là pour offrir aux téléspectateurs une autre télévision que la vôtre ! » a déclaré ce dernier sur son compte Twitter.

D’autres journalistes du groupe comme Valentin Chatelier ou encore Julien Pain ont également répondu à Cyril Hanouna : « Juste un mot, populisme. Très fier de faire partie de cette « honte ». Et non M. Hanouna, vous ne faites pas notre boulot. » écrit Valentin.

« Oui Cyril Hanouna, je suis payé avec vos impôts. Et pour donner un exemple de ce qui nous différencie, sur 5mn nous aurions trouvé le temps d’avoir un point de vue contradictoire et d’expliquer ce qu’est un média public. » répond quant à lui Julien Pain.

Notons que cette contribution à l’audiovisuel public était financée par la redevance jusqu’à 2021 avant de s’être vue supprimée en 2022 pour être compensée par un « transfert d’une fraction du produit de la TVA jusqu’en 2024. »

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires