Close

Black Lives Matter : Jacob Blake, un noir américain entre la vie et la mort après s’être fait tirer dessus à sept reprises par des policiers

Jacob Blake, un afro-américain victime de violences policières aux USA / Capture Twitter

Nouvelle bavure policière après la mort de George Floyd ? Des policiers ont été filmés en train de tirer à sept reprises sur Jacob Blake, un afro-américain qui se trouve en ce moment entre la vie et la mort.

C’est une nouvelle affaire survenue ce dimanche 23 août dans le Wisconsin des États-Unis à Kenosha , qui enflamme depuis quelques heures les réseaux sociaux.

Jacob Blake, un noir américain et père de famille a été arrêté par la police alors que celui-ci était en train de séparer une bagarre selon plusieurs témoins comme le rapporte le site américain TMZ.

Le contrôle a dégénéré quand Jacob Blake n’a pas souhaité obtempérer face aux policiers qui lui ont tiré sept balles dans le dos comme en témoignent la vidéo filmée par un témoin. Le père de famille qui a été évacué dans un état grave par hélicoptère se trouve aujourd’hui entre la vie et la mort.

Ces nouveaux faits de violences policières n’ont pas tardé à enflammer les réseaux sociaux. Très rapidement, c’est le Hashtag #BlackLivesMatter qui est de nouveau apparu dans les tendances sur les réseaux sociaux, un Hashtag utilisé en référence à la mort de George Floyd, un noir américain asphyxié à Minneapolis par un policier qui se tenait fermement son coup avec son genou.

De son côté, le Département de la Justice de l’État a fait savoir via un communiqué que « les policiers impliqués ont été mis en congé administratif » le temps de l’enquête. Un couvre-feu d’urgence à l’échelle du comté est entré en vigueur à compté de ce lundi soir et ceci jusqu’à 7 heures du matin pour limiter les rassemblements et les incidents qui pourraient survenir.

Quelques heures après les faits, des incidents se sont produits dans la ville de Kenosha. Des incidents qui ont opposé manifestants et forces de l’ordre. Plusieurs véhicules ont été incendiés et des bâtiments administratifs ont été ciblés par des projectiles comme Le palais de justice et le bâtiment administratif du comté de Kenosha qui ont été fermés ce lundi.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top