Close

Fermeture des salles de sport : Le coup de gueule de Pascal Soetens

Pascal Soetens dans l'émission l'Instant De Luxe / Capture Non Stop People

Invité ce jeudi 1er octobre dans l’émission l’Instant De Luxe, l’animateur de NRJ 12, Pascal Soetens allias Pascal Le Grand Frère s’est exprimé sur le sujet épineux des fermetures des salles de sport lié à l’épidémie de Covid-19.


Très en colère par la mesure qu’il juge forte de la part du gouvernement, Pascal Soetens a poussé un coup de gueule dans l’émission de Jordan De Luxe sur la chaîne Non Stop People.

« J’ai un coup de gueule car comme vous le savez j’ai une salle de sport. » a lancé Pascal S. qui est le gérant d’une salle de fitness/musculation dans l’Oise. « On nous demande de fermer les salles de sport. Donc je vais être très clair avec tout le monde. Peut importe si il y aura des sanctions, j’en ai strictement rien à faire. » avant que ce dernier n’ajoute « Je vous le dit ouvertement, je ne fermerais pas les salles de sport. »

« Si je ferme maintenant, je coule mon business »

Pascal Soetens

« Vous avez pas le droit de le faire, ça peut vous coûter très cher. » lui rétorque alors Jordan De Luxe. Pascal qui a aussitôt répondu, expliquant qu’il ne fermerait pas quoiqu’il arrive. « Je suis prêt, venez, je ne fermerais pas. Je vous empêcherait de rentrer. » a précisé Pascal S. qui impose toutefois le port du masque dans ses salles.

» LIRE AUSSI – Coronavirus. Salles de sport, soirée étudiante, bars : ces lieux qui vont devoir (ou rester) fermer

« Et si la police arrive, qu’est-ce-que vous allez faire ? » lui demande l’animateur : « Et bien je vais les accueillir, déjà ils vont porter un masque avant de rentrer puis on va se mettre en tenue de sport puis on va faire du sport. » explique le coach sportif et animateur de NRJ12 qui confie avoir eu du mal à se relever lors de la première période de confinement. « Déjà j’ai eu beaucoup de mal à me relever et la si je ferme la tout de suite, je mets la clé sous la porte. » conclut Pascal qui a acheté sa salle de sport en 2016.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top