Close

Dîners clandestins à Paris : Pierre-Jean Chalençon se défend des accusations dont il fait l’objet : « Je n’ai jamais organisé aucune soirée clandestine »

Pierre-Jean Chalençon sur France 2 / Capture France 2

Le collectionneur qui se retrouve au cœur d’une immense polémique suite à un reportage diffusé sur M6 au sujet de dîners clandestins organisés dans la capitale, dément formellement le accusations dont il fait l’objet.


Depuis quelques jours, l’ancien chroniqueur de France 2, Pierre-Jean Chalençon est au cœur d’une immense polémique. Une polémique qui a débuté suite à la diffusion d’un reportage sur M6 diffusant des images de restaurants clandestins à Paris en pleine période de crise sanitaire. Dans certains lieux de la capitale, on pouvait-y participer après avoir été inscrit sur une liste, certains de ces restaurants privés proposant des menus pouvant atteindre plus de 200 €.

Au cours de ce même reportage, les internautes ont pu remarquer que l’un de ces hauts-lieux parisien n’était autre que le palais Vivienne, propriété appartenant à Pierre-Jean Chalençon. Une publication Instagram publiée par le chef Christophe Leroy, proposait de participer « à un moment d’exception au palais Vivienne le 1er avril pour un dîner-soirée, à partir de 17 h 45 autour d’un menu caviar et champagne ». Une publication publiée le 14 mars dernier et depuis supprimée par le chef, sur laquelle figure le propriétaire des lieux, à savoir, Pierre-Jean Chalençon.

Interrogé en caméra caché par les journalistes de M6, le collectionneur et fan de Napoléon Bonaparte, Pierre-Jean Chalençon avait alors indiqué avoir « dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants clandestins, avec un certain nombre de ministres. » Des propos qui seront toutefois corrigés quelques heures plus tard par son avocat qui expliquera à l’Agence France Presse que son client faisait simplement de l’« humour ».

Quelques heures après la diffusion de ce reportage, de nombreux internautes, personnalités et personnages politique ont été indignés par les faits. De son coté, Gérald Darmanin a annoncé ce dimanche 4 avril, l’ouverture d’une enquête par le parquet de Paris. De son côté, la police judiciaire a été saisie par le procureur de la République de Paris pour mise en danger de la vie d’autrui et travail dissimulé, fait savoir CheckNews.

Pierre-Jean Chalençon dément les accusations dont il fait l’objet

Si le collectionneur ne s’était pas exprimé publiquement au sujet de cette affaire, il a tenu à réagir dans l’émission Touche pas à mon Poste de Cyril Hanouna ce lundi 5 avril. « Bien évidemment, je n’ai jamais organisé aucune soirée clandestine, surtout pas avec des ministres. » Ce dernier se dit « très étonné » par cette histoire, précisant se trouver en ce moment à Lyon.

Pierre-Jean Chalençon qui ajoute : « J’ai l’impression qu’on essaye de me faire porter le bouc émissaire ou qu’on essaye d’utiliser mon nom et mon image pour faire tomber le gouvernement. » explique ce dernier par téléphone. Au cours de sa déclaration, le collectionneur précise que cela fait 15 mois qu’il ne peut plus travailler et qu’il ne perçoit aucune aide de l’État.

L’enquête de cette affaire des dîners clandestins se poursuit actuellement.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top