Télévision

Covid-19. Pour le professeur Jean-Michel Claverie, le vaccin « est une escroquerie » et « n’est plus une arme »

Invité ce matin dans l’émission Morandini Live sur CNews, le professeur, Jean-Michel Claverie, n’a pas mâché ses mots pour dire ce qu’il pensait du vaccin.


Le Professeur Jean-Michel Claverie dans l’émission Morandini Live sur CNews ce lundi 3 janvier 2022.

Le médecin de l’université d’Aix-Marseille était invité à prendre la parole dans l’émission de Jean-Marc Morandini, ce lundi matin sur CNews. Le professeur Jean-Michel Claverie qui se trouvait en duplex, a débattu avec le docteur Jean-Michel Cohen présent en plateau, sur la situation vaccinale en France.

Après avoir affirmé il y a quelques jours que le vaccin « n’était plus une arme » contre la Covid-19, le professeur a réaffirmé ses propos en direct dans l’émission de « Morandini Live ».

La 3e dose de vaccin « est totalement inutile » !

Jean-Michel Claverie, professeur de l’universite d’Aix-Marseille dans Morandini Live ce lundi 3 janvier 2022.

Jean-Michel Claverie a expliqué qu’il ne comprenait pas l’intérêt la mise en œuvre du pass vaccinal annoncé il y a quelques jours par Jean-Castex en conférence de presse. « Il y a beaucoup de gens qui sont doublement ou triplement vaccinés et qui sont positifs au Covid-19. Je ne comprends pas l’intérêt de faire un pass vacinal. Ce qu’il faut faire si on veut protéger les non-vaccinés, c’est de faire des tests pour savoir si quelqu’un dans une pièce est positif ou non. » a déclaré le professeur qui ajoute : « Le vaccin n’est plus du tout un indicateur de non dangerosité de contamination pour la population. »

La 3e dose de vaccin « est totalement inutile » explique Jean-Michel Claverie à Jean-Marc Morandini, faisant ainsi savoir : « On sait qu’au bout de dix semaines, ce fameux booster disparaît. Donc dans dix semaines, il faudra recommencer ? » s’interroge ce dernier tandis que le professeur Jean-Michel Cohen, tente de le raisonner en plateau, lui prouvant ainsi l’efficacité du vaccin qui permet d’éviter de faire des formes graves. « Il a tord, on va éviter les formes graves à 90% chez les gens qui ont une troisième dose. »

Le professeur a réfuté la réponse du docteur Cohen, prenant pour exemple le cas de la poliomyélite : « Prenons le cas de la poliomyélite pour exemple, qui se fait en trois rappels. Et bien quand vous avez été vacciné contre la poliomyélite, on ne parle pas des gens qui faisaient des petites, des moyennes ou des graves poliomyélite. » explique ce dernier qui ajoute que « quand vous avez été vacciné, on ne fait pas poliomyélite pendant dix ou quinze ans. Donc ça c’est un vaccin ! »

Jean-Michel Claverie qui est même allé plus loin dans ces propos, allant même jusqu’à dire que le vaccin était une « escroquerie » : « Je prétends que ce vaccin – qui a été vendu d’une manière quasiment étrange, bizarre par des contrats que personne ne peut lire par Pfizer – est quasiment une escroquerie ! (…) »

Des propos qui ont fait bondir plusieurs des invités qui étaient présents en plateau.

Par Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
putzke henri
putzke henri
Oct 16, 2022 19 h 48 min

Bravo professeur vous dites la vérité et cela emmerde certains

Loïc Delprat
Loïc Delprat
Jan 11, 2022 11 h 44 min

Ce commentaire a fait l’objet d’une modération et a été supprimé car il ne respecte pas la charte de notre site.

Dernière modification le 1 année il y a par Loïc Delprat
A. TRICHELOT
A. TRICHELOT
Jan 3, 2022 20 h 49 min

Je suis entièrement d’accord avec le Pr Claverie ! Ce pseudo vaccin à ARNm est seulement une escroquerie, et pas du tout un vaccin, Mais un traitement… qui devra être pris à vie ? Pour enrichir les Labos qui les ont mis sur le marché dans des conditions expérimentales et avec des contrats de non responsabilité pour les effets secondaires que l’on découvrira dans plusieurs années -comme tous les autres scandales sanitaires ? Ce traitement dénommé de façon injustifiée « vaccin » n’a aucune efficacité réelle. « Vacciné » ou pas, on peut contracter le Covid-19 et aussi le transmettre. Quel est l’intérêt ?… Lire la suite »

Mothes Jacques
Mothes Jacques
Jan 3, 2022 20 h 07 min

Bravo Professeur pour votre honnêteté. Ce n’est pas le cas de ceux qui poussent à la vaccination forcée sans connaître les possibles conséquences à moyen et long termes (surtout pour les enfants).
De plus, il existe un vaccin Français (Valneva) en cours d’autorisation. En avez-vous entendu parler par notre gouvernement? Ah pauvre France !

Articles similaires