Close

Violents affrontements, incendies : la ville de Chanteloup-les-Vignes dans le chaos

Chanteloup

Le centre des arts de la scène et du cirque entièrement brûlé / Capture Twitter Catherine Arenou

La commune de Chanteloup-les-Vignes située dans les Yvelines, a été le théâtre d’un déferlement de violence la nuit dernière.

Les scènes filmées par plusieurs témoins, montrent un véritable déchaînement de violence qui s’est produit ce samedi soir dans la commune de Chanteloup-les-Vignes.

Les faits ont commencé aux environs de 21 heures. Selon le Parisien, ce serait tout d’abord une équipe de policiers qui auraient été pris à parti dans un guet-apens à la suite de feux de poubelles. Les violences sont ensuite montées crescendo.

Plusieurs groupe d’individus, armés de bâtons, ont ensuite tiré des mortiers en direction des forces de l’ordre. De son côté, la préfecture précise que deux policiers ont été blessés par des jets de projectiles.

Des bâtiments en feu dont un chapiteau de la Compagnie des contraires

Plusieurs bâtiments de la commune ont été associés en marge de ces violences urbaine dont une caserne de pompier qui a essuyé des tirs de mortiers mais aussi le chapiteau de la Compagnie des contraires, un bâtiment qui venait d’être construit, qui appartenait à une association de cirque qui faisait la joie des enfants du quartier.

La police arrivée en nombre, est parvenue à rétablir l’ordre aux environs de 00h00.

La maire, Catherine Arenou est « écœurée »

La maire de la commune, Catherine Arenou, s’est dite « écœurée » par les violences commises dans la ville de Chanteloup-les-Vignes. « Écœurée par les attaques commises cette nuit à Chanteloup. L’Arche, centre des arts de la scène et du cirque, est en cendres. » avant que cette dernière n’ajoute « Nous sommes anéantis mais nous nous relèverons et nous reconstruirons ! »

Pour le moment, les circonstances exactes de cette guérilla urbaine reste à définir. De son côté, une source policière a fait avoir au Parisien que les violences survenues ce samedi soir dans cette commune des Yvelines seraient liées à des travaux de réhabilitation dans le quartier qui « dérangent l’économie sous-terraine ».

Les politiques apportent leur soutien à la commune

Après ces violents affrontements, de nombreuses personnalités politique ont apporté leur soutien à la ville de Chanteloup-les-Vignes. Le Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner explique avoir « pleinement confiance aux policiers des Yvelines, pour identifier les auteurs de ces actes lâches et imbéciles et les traduire en Justice. »

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top