6:42 - samedi décembre 3, 2016

Jeuxvideo.com: Un ado menace de faire un massacre dans un lycée !

Mai 18, 2013 244 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
jeuxvideocom_hommemort_mesg

C’est un message posté sur le forum du site jeuxvideo.com plus qu’inquiétant qui a alerté les autorités le 14 mai dernier. En effet, un adolescent, en total désarroi et évoquant sa « situation merdique » poste un message dans lequel il annonce commettre une tuerie dans un lycée dont il ne révèle pas le nom.

Un message à prendre très au sérieux !

Sous le pseudo ‘HommeMort‘, l’adolescent raconte son mal d’être. Il prétend également s’être procuré une arme de type semi-automatique qu’il aurait emprunté à son oncle ayant un permis de chasse. Le jeune garçon cite alors: « Je sais comment l’utiliser, et je l’utiliserais, croyez moi. »

Plus nous parcourons le message, plus ce dernier est menaçant : « J’habite dans une certaine ville, ou se trouve un certain lycée et vendredi, je laisse ma trace dans l’histoire. » avant de terminer par « La vie de beaucoup de gens, font la mienne, finira ce jou là« .

Le jeune homme conclut par un défi qu’il lance à la police: « Je dis vendredi, car j’ai besoin d’encore quelques préparations, et pour laisser une chance à la police« .

menace_homme_jeuxvideoscom

Immédiatement alertés, les policiers ont tenté de remonter la piste de l’auteur de ce message sur les forum de jeuxvideo.com. Les nombreuses investigations, ont permise d’établir que l’adolescent a posté son message depuis un cybercafé qui serait basé à Strasbourg. Pour le moment, les autorités ignorent si il s’agit d’un message fondé mais ces derniers prennent le message comme très sérieux. L’auteur a quant à lui pu être identifié par une photo prise depuis le cybercafé.

appel-témoin_hommemort_jeuxvideocom

Plusieurs établissements scolaires placés sous surveillance, vendredi matin

La police a filtré les entrées de plusieurs établissements scolaires de la ville de Strasbourg (Bas-Rhin). Selon le procureur, Michel Senthille, près de 750 policiers et gendarmes étaient déployés à proximité des 59 lycées du Bas-Rhin. Les établissements devraient restés sous surveillance la semaine prochaine pendant que les autorités cherchent à retrouver l’auteur du message très inquiétant sur le site de jeuxvideo.com.

Vos réactions