7:32 - lundi décembre 5, 2016

Bobigny: Le candidat avait fumé, le moniteur pas de permis !

Août 20, 2013 255 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
auto-ecole-avignon-jet-pierre

C’est à la suite d’un banal accident de la circulation entre un véhicule et une voiture auto-école que les policiers ont été plus que stupéfaits. Et pour cause, ces derniers ont découvert que le candidat qui passait le permis de conduire était positif au stupéfiant. Et ce n’est pas tout, puisque son moniteur d’auto-école n’avait plus le permis de conduire.

Un fait hors du commun

Tout commence lundi matin dans les environs de Bobigny. Les policiers sont appelés pour intervenir sur un accident de la circulation. Arrivé sur les lieux, ils découvrent une auto-école et un véhicule utilitaire accidenté. D’après les premiers renseignements sur place, la voiture d’auto-école se serait fait percuter par l’arrière par le véhicule utilitaire. Comme le veut la règlementation, les policiers procèdent aux tests de dépistage à l’alcool et aux stupéfiants. Sauf que problème, le candidat qui est entrain de passer son examen au permis de conduire est positif au cannabis.

Le moniteur d’auto-école n’a plus de permis

Les policiers ne sont pas au bout de leur surprise lorsqu’ils découvrent pendant leur contrôle, que le moniteur qui accompagne son élève n’est pas tout à fait en règle puisqu’il n’a plus de points sur son permis de conduire. Ce dernier légèrement blessé aux cervicales a toutefois assuré au policier qu’il avait arrêté de donner des leçons de conduite suite au retrait de son permis. Il s’est juste contenter d’accompagner les candidats à l’examen de conduite.

Un lourde sanction envers l’auto-école

L’auto-école est cependant montrée du doigt par la police qui a ouvert une enquête. Celle-ci qui est située à quelques mètre de la gare de l’Est à Paris. Le jeune candidat qui n’a pas encore le précieux sésame, ne peux se faire retirer des points. Toutefois, il risque une interdiction de passer l’examen pendant plusieurs années.

Vos réactions

News Feed